Diminuer notre consommation de viande rouge : un bienfait pour la planète

L’alimentation du bétail jouerait un rôle prépondérant dans le réchauffement climatique. À chaque achat de viande rouge, vous contribuez au réchauffement climatique, non pas car les vaches sont de fortes émettrices de méthane, mais parce que l’alimentation qui leur est liée est mal gérée.

En effet, la majorité du bétail est nourri de nos jours aux céréales, bien souvent cultivées aux pesticides sur des terres déforestées. Les fourrages utilisent des produits phytosanitaires, puissant gaz à effet de serre, de plus, le fumier répandu sur les terres produit du nitrate qui s’infiltre dans le sol.

Pour éviter un désastre climatique, la revue Environmental Reseach Letters affirme qu’il faut diminuer la consommation mondiale de viande rouge de 50%. Personne ne parle de devenir végétarien, cependant il faut manger moins, mais surtout repenser la façon de cultiver et d’élever le bétail. Eric Davidson, auteur de l’étude, explique que « c’est un défi de convaincre les habitants des pays riches de réduire la quantité et la fréquence de leur consommation de viande. Cela fait partie de notre culture. »

Ce problème est à double tranchant, car notre culture influence celle des pays en développement. Imaginez ce que cela pourrait représentait avec des pays comme l’Inde ou la Chine qui compte chacun plus d’un milliard d’habitants.

 

Source : 20 minutes

Retrouvez toutes les infos du Bio sur bioalaune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>