Au Danemark un restaurant solidaire réutilise la nourriture jetée par les supermarchés

Viande et légume en plat
Rub and Stub le restaurant éthique qui récupère les déchets alimentaires
Par Manon Laplace publié le
7683 lectures

A Copenhague, le restaurant “Rub & Stub”, se mobilise contre le gaspillage en récupérant les aliments encore consommables jetés par l’industrie agroalimentaire.

L'industrie alimentaire, strictement réglementée notamment en ce qui concerne les dates de péremption des aliments, produit beaucoup plus que ce qu'elle ne vend. Résultat: des millions de tonnes de denrées alimentaires jetées chaque année. Au Danemark, afin de lutter contre ce gaspillage, un restaurant élabore ses plats à base d'aliments encore propres à la consommation, récupérés "dans les poubelles" des distributeurs.

A Copenhague, le restaurant “Rub & Stub”, se mobilise contre le gaspillage en récupérant les aliments encore consommables jetés par l’industrie agroalimentaire.

L'idée est née d’une réflexion toute simple, “comment faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire?”. La chef Ditte Jensen et les quelques 89 volontaires de “Rub & Stub” ont trouvé une solution: récupérer l’excédent de nourriture dont se débarrassent les distributeurs avant de le reservir dans leur restaurant. Au Danemark, on estime que 500 000 tonnes de nourritures sont jetées chaque année, dont une grande partie peut encore tout à fait être mangée, explique Ditte Jensen, chef bénévole du restaurant danois. Une réalité qu'elle qualifie d'“injuste et absurde quand des milliers de gens meurent de faim”.

Un concept innovant et éthique qui attire de nombreux clients, séduits par la cuisine familiale de l'établissement. Le menu, essentiellement composé de produits frais (quelques uns étant congelés afin de ne pas être jetés), est renouvelé chaque jour en fonction des aliments récupérés. A l’origine de ce projet, l’organisation danoise à but non-lucratif Retro, qui mène a bien trois projets de développement au Sierra Leone grâce aux bénéfices engendrés par le restaurant.

Si les bénévoles de “Rub & Stub” n’ont pas la prétention ni l’ambition de sauver le monde, ils espèrent néanmoins réussir à éveiller les consciences face à l’absurdité du gaspillage alimentaire tel qu’il est aujourd’hui en prouvant qu'on peut y remédier en adoptant d’autres modes de consommation.

Alors à quand un concept similaire en France?

Rédaction: Manon Laplace

Commentaires