Boire du thé noir permet de lutter contre le diabète

Thé noir sur cuillière en bois
Boire du thé noir permet de lutter contre le diabète
Par Mathieu Doutreligne publié le
14832 lectures

Longtemps connu pour sa teneur en antioxydants, son stimulant immunitaire et, plus récemment, des propriétés antihypertensives, le thé noir pourrait avoir un autre avantage sur la santé. Selon une étude anglaise de l’Institute of Food Technologists, il pourrait être utilisé pour réguler le diabète.

Après l'eau, le thé est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde. Les chercheurs du Laboratoire Tianjin Key en Chine ont étudié le taux de polysaccharides (glucides complexes) des thés verts , thés oolongs (semi-oxydés) et thés noirs pour savoir s’ils pouvaient être utilisés dans le traitement du diabète. Les polysaccharides sont des glucides de la famille de l’amidon ou de la cellulose issus du glucose. Ces molécules bénéficient aux personnes atteintes de diabète en absorbant le surplus de glucose.

Les scientifiques ont constaté que, sur les trois thés étudiés, les polysaccharides contenus dans le thé noir avaient le plus de facilité à absorber le glucose. Les polysaccharides du thé noir ont également fait preuve de la meilleure élimination des radicaux libres, impliqués dans l'apparition de maladies telles que le cancer et l'arthrite.

"Beaucoup d'efforts ont été déployés pour rechercher des inhibiteurs efficaces de glucose à partir de matières naturelles” explique Haixia Chen, scientifique chargé de l’étude. Il ajoute : "nous en sommes désormais convaincu, il y a un potentiel important d'exploitation du polysaccharide du thé noir dans la gestion du diabète." De son côté, Jean-Marc Zeil, directeur des Thés de la Pagode relativise : “les possibilités de lutte contre l’excès de sucre par le thé noir sont envisageables, mais le taux de polysaccharides reste faible dans le thé. C’est pourquoi nous conseillons de mélanger un thé oolong avec des feuilles de goyaves séchées ce qui produira une boisson riche en apigénine et fera baisser le taux de sucre sanguin.”

N’oublions pas que les vertus du thé sont multiples. Tous les thés sont riches en antioxydants qui diminuent les risques de développer de nombreuses pathologies. Boire régulièrement du thé noir aide à brûler les graisses et réduit les risques cardiaques, car il contribue à élargir les artères, augmentant ainsi le flux sanguin. Les thés contiennent du fluor qui renforce l’émail des dents et aide à prévenir les caries. Ils ont également la particularité d’aider à réduire le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon.

Toutes ces promesses sont intéressantes, à condition de consommer son thé correctement. N’ajoutez ni lait, ni sucre, ces compléments minimisent ses avantages sur l’organisme et son arôme. “Un très bon thé se suffit à lui-même. Toute la finesse de son goût et son activité sur la santé sont amoindris lorsqu’on le dénature, de quelque manière que ce soit. Le sucre, le miel, le citron sont à proscrire” ajoute Jean-Marc Zeil.

Conseil pratique, lorsqu’elle est présente sur l’emballage, lisez la table d’infusion avant de consommer un thé. Cette table révèle les conditions optimales de préparation, à savoir la température et le temps d’infusion ainsi que la dose à utiliser.

Source - Rédaction : Mathieu Doutreligne

 

La rédaction vous conseille une sélection de thés noirs biologiques :

Commentaires