Les jus de fruits industriels contiennent plus de sucre que les sodas

Jeune femme buvant un jus de fruit
Les jus de fruits industriels contiennent plus de sucre que les sodas
Par Mathieu Doutreligne publié le
15522 lectures

Pauvres en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants mais bourrés de sucre, les jus de fruits pourraient accroître les risques d'obésité, de diabète et d'accidents cardio-vasculaires.

Alors que le Programme National Nutrition Santé, mis en place par  le Ministère de la Santé en 2001, recommande de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, nombreux sont les consommateurs qui se tournent vers les jus de fruits afin de compléter leur quota réglementaire, persuadés de s'assurer ainsi une santé de fer.

Fruit VS Jus de fruits

En réalité, les jus de fruits industriels 100% pur jus sont loin de posséder les qualités nutritionnelles contenues dans le fruit d'origine. En effet, l'essentiel des vitamines se situe le plus souvent dans la peau (pommes, pêches, tomates...) qui ne rentre pas bien évidemment pas dans la composition des jus. D'autre part, la pasteurisation même légère, qui permet une longue conservation, détruit une partie des vitamines. De la même façon, les vitamines et les antioxydants s'altèrent peu à peu dès lors qu'ils sont mis en bouteille et ne présentent plus aucun intérêt préventif contre le vieillissement, le cancer ou les maladies cardio-vasculaires.  Les fibres alimentaires disparaissent également et ne jouent plus leur rôle sur le transit. Enfin, le fructose, bien que possédant un index glycémique bas, se retrouve concentré. Ainsi absorbé plus rapidement par l'organisme, il devient facteur d'obésité et de diabète.

Des chercheurs de l'université de Harvard ont mené une étude durant vingt ans afin de démontrer les effets de l'alimentation sur l'évolution de l'état de santé. Selon cette étude, boire un verre de jus de fruits trois par semaine augmenterait de 8% le risque de développer un diabète de type 2. Une révélation qui fait froid dans le dos. Inversement, cette même étude a révélé que certains fruits permettaient de réduire de 26% ces mêmes risques. Myrtilles, mûres, raisins, pommes, poires et pamplemousses sont donc à consommer sans modération. Afin de bénéficier de toutes les vertus des fruits, il convient de les manger entiers et crus.

Si vous êtes vraiment un adepte des jus ou cocktail de fruits, le jus de fruits frais pressé sera votre meilleur allié. Les smoothies peuvent constituer une alternative intéressante car ils sont mixés entiers, à condition de les consommer sur place dans des quantités raisonnables.

Chrystelle Camier

Commentaires