Maquillage : vous mettez vos enfants en danger

Petit garçon maquillé en félin
Les dangers du maquillage pour les enfants
Par Manon Laplace publié le
12964 lectures

Que sait-on réellement de ce que contiennent les produits que l’on applique sur le visages de nos chérubins? Une étude menée par la Fédération Romande des Consommateurs a révélé la présence de nombreux produits dangereux dans le maquillage destiné aux enfants.

La ville de Rio a entamé les festivités au petit matin : le Carnaval a commencé. Chez nous, la fête battra son plein le 4 mars à l’occasion de mardi gras. Les enfants revêtiront leurs plus beaux déguisements et seront peut-être même maquillés. De beaux moments en perspective, mais pas que. Découvrez la liste hallucinante, et non exhaustive, des produits dangereux contenus dans les palettes de maquillage pour les enfants.

Allergènes

Il faut tout d’abord savoir que les produits disposant de la mention “hypoallergénique” n’excluent pas totalement les risques d’allergies. Résultat d’un autocontrôle des fabricants, cette mention ne prend généralement en compte que les principaux allergènes connus, laissant de côté de nombreuses substances potentiellement nocives. Les parfums contenus dans certains produits par exemple peuvent provoquer de graves allergies. On peut en retrouver jusqu’à 12 sortes différentes dans une même palette, sans que cela soit indiqué dans la composition. S’ils ne provoquent pas toujours de réactions cutanées, à long terme, ils fragilisent la peau des nos petites têtes blondes.

La méthylisothiazolinone (MIT). Derrière ce nom imprononçable se cache un puissant allergène. Il s’agit d’un conservateur de plus en plus utilisé depuis que le paraben est “backlisté” des cosmétiques. Mais il n’en est pas moins toxique. Il serait responsable d’une hausse spectaculaire des réactions allergiques telles que l'eczéma aigu. Présente dans de nombreux échantillons de maquillage pour enfant, la méthylisothiazolinone est une composante récurrente des lingettes pour bébé, des lessives et des adoucissants.

Perturbateurs endocriniens et métaux lourds

Des tests menés par la Fédération Romande des Consommateurs sur des échantillons de maquillage pour enfant ont révélé une longue liste de conservateurs, parmi lesquels ethylparaben, propylparaben ou methylparaben. Ces parabens à longues chaînes sont des perturbateurs endocriniens connus pour affecter le système hormonal. Le phénoxyéthanol, molécule dont l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM) avait confirmé la toxicité en 2012, s’ajoute à la liste des composants toxiques du maquillage pour enfant. Officiellement, il ne présenterait pas de danger si sa concentration est inférieure à 1% du produit final. Néanmoins, son taux est rarement précisé. On évite donc les produits qui en contiennent.

Comme si cela ne suffisait pas, nos bouts de choux se retrouvent également tartinés de métaux lourds ! Les tests ont mis en évidence la présence de plomb, de nickel, de chrome ou de cobalt. Des composés qui, même à l’état de traces, peuvent nuire gravement à la santé des enfants et causer des dommages irréversibles s’ils s’accumulent dans l’organisme : affectation du système nerveux ou retards mentaux par exemple.

Verdict : on arrête d’empoisonner notre progéniture et on réserve le maquillage à de très rares occasions. On se tourne également vers les produits naturels et bio tels que Namaki ou Sante, qui oeuvrent pour préserver la santé de nos bambins. 

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires