Vous êtes ici

Alimentation

Une substance toxique dans les pains à sandwichs

0 commentaire

Sandwish subway sur fond blanc
Une substance toxique dans les pains à sandwichs

Nouveau scandale alimentaire qui vient d'éclater outre-atlantique et qui concerne une célèbre enseigne de restauration rapide : la présence d'azodicarbonamide dans les pains industriels.

Plus connue sous le nom E927 dans la famille des additifs alimentaires, cette molécule est avant tout un produit chimique couramment utilisée dans la fabrication des tapis de yoga et des chaussures de sport. Elle se présente sous la forme d'une poudre de couleur jaune orangé qui possède des vertus gonflantes, conférant ainsi moelleux et élasticité au caoutchouc.

Le 12 mars dernier, le site l'ADN révélait la présence d'azodicarbonamide dans les pains industriels utilisés par la chaîne de restauration rapide Subway aux États-Unis et au Canada pour la conception de ses sandwichs. En effet, elle assurerait un moelleux inégalable au pain.

Rapidement relayée par les réseaux sociaux, cette découverte stupéfiante n'a pas tardé à insuffler de la colère aux consommateurs. Ceux-ci ont aussitôt organisé une pétition exigeant le retrait immédiat de cette molécule dans la fabrication des pains.

Afin d'alerter les consommateurs et d'interpeller les médias, David Ma et Melissa Stammer, respectivement scénariste et directrice artistique, ont imaginé une courte vidéo humoristique mettant en scène un professeur et ses deux élèves dans des démonstrations de yoga sur des tapis de pains Subway. Les noms des postures font allusion à des noms de sandwichs tel que le « rôti de bœuf guerrier ». 

La pétition qui a déjà obtenu plus de 95 000 signatures, a sensiblement porté ses fruits puisque Subway a dores et déjà annoncé le retrait progressif de l'azodicarbonamide de ses pains. Cependant, la molécule, dont l'utilisation dans l'industrie alimentaire est autorisée aux États-Unis et au Canada dans des proportions réglementées, est présente dans de nombreux autres produits de consommation.

Une liste répertoriant ainsi plus de 500 produits a été établie. Sont concernés essentiellement les produits de boulangerie industrielle tels que les pains de mie, brioches, muffins, etc...

L'usage de la molécule E927 comme additif alimentaire est interdite dans l'Union Européenne et en Australie. Il est fort probable que le scandale des pains Subway élargisse son interdiction outre-atlantique.

 

Rédaction : Chrystelle Camier
Source : L'ADN

Réagir à cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré à postériori.