Garder son téléphone allumé la nuit : un comportement à risques

Femme endormie dans son lit tenant son téléphone à la main
Dormir avec son téléphone est dangereux pour la santé
Par Manon Laplace publié le
24439 lectures

 

Trop de gens dorment encore avec leur téléphone portable allumé. Perturbation du cycle du sommeil, risques de tumeurs cérébrales en cas d'exposition prolongée : les téléphones mobiles n'ont rien à faire dans votre lit.

8 personnes sur 10 garderaient leur téléphone portable allumé pendant la nuit. Voilà le constat de L’office fédéral de la communication (Ofcom). Une pratique courante qui peut s’avérer dangereuse. On estime que l’utilisation d’écrans avant de dormir réduirait de 30 à 45 minutes la durée du sommeil. Interférences avec le cycle du sommeil, danger des ondes électromagnétiques, découvrez pourquoi les téléphones portables n’ont rien à faire à côté de votre lit.

Le symptome de l’hypervigilance

“En gardant votre téléphone près de vous durant la nuit, vous vous dites subconsciemment que vous êtes prêt à répondre à toute demande. Votre cerveau va donc monitorer la situation. Ainsi, votre sommeil sera plus léger et plus enclin à être dérangé.” estime le Dr Neil Stanley, spécialiste du sommeil. Dormir avec son téléphone allumé induirait donc inconsciemment un symptôme d’hypervigilance poussant l’individu à être constamment sur le qui-vive, même pendant son sommeil. Ainsi, les personnes qui utilisent leur téléphone après 21 heures dormiraient généralement moins que les autres selon les résultats d’une étude publiée dans le journal Organizational Behavior and Human Decision Processes.

La lumière perturbe le cycle du sommeil

C’est la lumière du téléphone qui perturberait le plus le sommeil, selon le Dr Charles Czeisler, professeur en médecine du sommeil à l’Université d’Harvard. La lumière émise par un téléphone portable contient de la lumière bleue, qui a un effet stimulant sur l’organisme. On compare même certains de ses effets à ceux de la caféine, comme par exemple l’augmentation du rythme cardiaque. La lumière des téléphones, et des écrans de manière générale interfère donc avec le cycle du sommeil, entraînant une confusion jour/nuit pour l’organisme.

Des ondes potentiellement dangereuses

Le scientifique norvégien Lennart Hartel estime qu’une exposition aux radiations supérieure à 27 minutes par jour pendant dix ans augmenterait considérablement les risques de développer une tumeur cérébrale maligne. Si les effets délétères des ondes sur la santé ne sont pas encore avérés, ils font aujourd’hui l'objet d'un vif débat et soulèvent des doutes suffisants pour recommander certaines précautions concernant l’utilisation des téléphones mobiles. Il est donc fortement conseillé d’éloigner le téléphone de son oreiller la nuit, et, mieux encore de l’éteindre. Pourtant, près des trois quarts des jeunes dorment avec leur portable allumé dans le lit.
 

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires