La pollution tue 7 millions d'hommes par an dans le monde

Ville polluée dans un nuage de cendre
La pollution tue 7 millions d'hommes par an dans le monde
Par Mathieu Doutreligne publié le
2941 lectures

 

Selon le rapport de l'OMS paru mardi 25 mars, la pollution de l'air serait responsable de 7 millions de décès prématurés en 2012.

En 2012, 7 millions de personnes sont décédées du fait de la pollution de l’air. C’est ce qu’affirme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à travers un communiqué de presse publié mardi 25 mars.

La pollution de l’air est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde. On pourrait sauver des millions de vies en luttant contre la pollution de l’air.” indique l’Organisation. Les régions d’Asie et du Pacifique seraient les plus impactées avec 5,9 millions de morts liés aux pollutions intérieures et extérieures. À l’échelle mondiale, la pollution extérieure serait responsable de  3,7 millions de décès et la pollution domestique (soit les émanations liées aux systèmes de chauffage et aux appareils de cuisson) de 4,3 millions. Des chiffres “choquants et plutôt inquiétants” selon le Dr Maria Neira, directrice du département de la santé publique à l’OMS et en nette hausse depuis la précédente étude de l’Organisation datant de 2008, date à laquelle l’OMS estimer que l’exposition à la pollution de l’air était responsable de 3,2 millions de décès.

Une pollution atmosphérique excessive est souvent la conséquence des politiques non durables menées dans les secteurs comme le transport, l’énergie, la gestion des déchets et l’industrie. Dans bien des cas, des stratégies plus saines seraient également plus économiques à long terme en raison des économies en dépenses de santé, mais aussi des bénéfices pour le climat.” estime le Dr Carlos Dora, Coordonnateur OMS pour la santé publique et les déterminants sociaux et environnementaux de la santé. En rapportant les données sur la pollution de l’air, l’OMS fait un “pas important” dans la prévention des maladies liées à la pollution de l’air.

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires