Faire la sieste au travail pour booster sa productivité

Chat endormi sur un coussin
Faire la sieste pour booster sa productivité
Par Manon Laplace publié le
8695 lectures

Qu'on se le dise, la sieste n'est pas réservée aux fainéants ! Selon les spécialistes, quelques minutes de repos en milieu de journée permettraient non seulement de prendre soin de sa santé mais également de se montrer plus efficace au travail. 

Un tiers de la population active serait en manque de sommeil et dormirait moins de six heures par nuit (contre les sept heures minimum généralement recommandées). C’est en tout cas ce qu’affirme l’Institut national du sommeil et de la vigilance. Autant d’actifs qui souffriraient donc potentiellement de fatigue chronique et connaîtraient des épisodes de somnolence au cours de la journée. Si bien dormir la nuit est fondamental pour prendre soin de sa santé, la sieste en milieu de journée n’est pas à négliger lorsque l’on est en manque de sommeil.

Pour certains scientifiques, la sieste serait un besoin génétique de l’homme, lié à son horloge circadienne. ”L’être humain est génétiquement programmé pour avoir tendance à s’endormir vers 14-15 heures” estime Michel Tiberge, neurologue au Centre du sommeil de Toulouse. Une prédisposition génétique qui n’est pas rare chez les animaux. En effet, contrairement à 85% des espèces, l’homme serait l’un des rares mammifères à être monophasique, et aurait adopté ce comportement non par nature, mais à cause du cycle imposé par l’organisation de la société.

Pour pallier le manque de sommeil, certains spécialistes conseillent donc d’adopter un sommeil polyphasique et de faire de brèves siestes en milieu de journée. C’est la cas du réseau de santé Morphée, spécialisé dans les troubles chroniques du sommeil, qui recommandent les “siestes flash”. Il s’agit de micro-siestes, durant entre cinq et trente minutes, qui permettraient de relâcher les tensions et d’améliorer son efficacité et sa productivité pour le restant de la journée. Une pratique régénératrice qui doperait le fonctionnement de la mémoire, la créativité, améliorerait la perception et le raisonnement logique tout en ayant un effet bénéfique sur l’humeur. En outre, la sieste serait une bonne manière de lutter contre le stress tout en boostant les défenses immunitaires pour ainsi mieux prévenir les agressions virales et bactériennes.

Pourtant, la sieste est encore peu répandue chez les actifs en Europe et n’a pas bonne réputation. En dépit des nombreuses études démontrant ses bienfaits, elle est souvent perçue comme un signe de paresse et d’inefficacité. Une image négative qui est loin d'être universelle. En chine, le droit à la sieste s'inscrit dans la Constitution. Au Japon, la pratique est courante et certaines entreprises vont jusqu’à la rendre obligatoire. Enfin, la Commission nationale américaine estime même qu’une courte sieste dans la journée aiderait à réduire la fatigue des salariés, améliorant ainsi leur productivité et permettant l’économie de dizaines de milliards de dollars.


Découvrez ces inventions surprenantes qui vous permettront de faire la sieste en tout lieu et à toute heure :

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires