Vous êtes ici

Alimentation

Des poissons importés de Chine nourris aux excréments

24 commentaires

Pêcheur et filet de pêche rempli de poissons dans une eau boueuse
En Chine les tilapias exportés vers l'Europe et les États-Unis sont nourris aux excréments

Les normes sanitaires de l'aquaculture chinoise laissent parfois à désirer. C'est le cas des élevages de tilapias, où les poissons sont nourris aux excréments.

Le tilapia. Ce nom ne vous dit peut-être rien, c’est pourtant le poisson le plus vendu au monde. Derrière ce nom se cachent différentes espèces de poissons blancs appartenant à la famille des cichlidés. Il s’agit de l’espèce la plus vendue au monde. L’an dernier, plus de 21 500 tonnes de tilapia ont été vendues aux États-Unis, soit plus de quatre fois le volume des ventes d’il y a dix ans.

Omnivore et bon reproducteur à la croissance rapide, le tilapia est le poisson délevage idéal. Pour Kevin Fitzsimmons, professeur à l’Université d’Arizona et ancien Président de la World Aquaculture Society, le tilapia est à l’aquaculture ce que le poulet est à l’élevage.

Encore peu connu il y a dix ans, le tilapia est aujourd’hui très prisé de certains établissements, surtout des écoles et des hopitaux, confie Orlando Delgado au New York Times. Pour le manager général de la société Aquafinca, cette demande s’explique par la neutralité de la saveur du tilapia, “il n’a pas le goût du poisson” précise-t-il. Comme il s’agit d’un poisson peu coûteux, il entre dans la composition de nombreux plats industriels.

Mieux adapté à un climat tropical, ce poisson originaire d’Afrique est surtout élevé en Amérique Latine et en Asie. La Chine, premier pays exportateur assure la moitié de la production mondiale. Mais l’élevage chinois ne répond pas aux mêmes normes qu’aux États-Unis ou en Europe. En 2012, un article du Bloomberg Businessweek rapportait les méthodes d’élevage de certaines fermes de la Province du Guangdong, en Chine. Là-bas, une part de l’alimentation des  tilapias est constituée d’excréments de porcs et d’oies. Une pratique économique mais dangereuse, puisque les déjections animales sont fréquemment porteuses de bactéries telles que les salmonelles. 

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires

Portrait de ruch
que mangent les poissons élevés aux îles du frioul ? des farines et leurs excréments aussi ... il en est de même des saumons .....
Portrait de Pierre-Henri
Je pense qu'il s'agit d'IMTA. C'est une pratique ancestrale et écologique. C'est l'azote et le phosphore contenu dans les rejets qui est exploité et non directement les excréments. Pour moi c'est la seule solution pour nourrir les futures populations. Le phosphate que nous utilisons actuellement est une ressource fossile limité. L'IMTA est une pratique à encourager !
Portrait de aquablog
Bonjour, En effet, il s'agit des élevages intégrés (Bétail - Poisson) décrit par Fan-Li, il y a près de 3000 ans dans son traité sur la pisciculture en Chine... Cette technique a fait ses preuves depuis des millénaires dans les économies villageoises de l'ensemble des pays asiatiques (Indonésie, Philippines, Inde,...) Je vous invite à lire : Aquaculture. Parlons de caca ! http://aquaculture-aquablog.blogspot.fr/2012/10/aquaculture-caca-huitre-... Cordialement Philippe Favrelière
Portrait de domber
Plongeur professionnel pour une ferme d'élevage de loups et de daurades vers Toulon, je n'ai jamais lu un pareil tissu de conneries !!!! Je plonge tous les jours au milieu d'eux et je peux vous dire que s'ils se nourrissaient d'excréments , il y a bien longtemps que j'aurai quitté ma boite et dénoncé ces pratiques .... Je mange avec plaisir les poissons de cet élevage dont l'alimentation journalière coûte un oeil . Quand on marque ce genre de connerie , il serait judicieux de citer vos sources et de vérifier celles-ci .
Portrait de Benoit D
Moi non plus je suis pas hyper calé en géographie mais je pense pouvoir dire que Toulon et la Chine c'est pas tout à fait au même endroit. Et je ne suis pas non plus poissonnier, mais à quel moment l'article parle de Daurades et de Loups ? Ce qui serait judicieux donc c'est sans doute d'apprendre à lire.
Portrait de menes
entièrement d'accord !!!!
Portrait de Alex
Et personne n'a pensé à les faire venir en France ! 1 produit en France, 2 dégorge nos égouts c'est écolo ! 3 fructifiant pour notre porte monnaie
Portrait de Votre nom
Ecrivez votre commentaire
Portrait de Aby
c'est un poisson que les Africains de l'Afrique de l'Ouest consomme énormément et moi même je l'ai consommer et ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre de chose je pense que c'est vrai mais je ne sais pas les répercussions que ça peut nous faire dans notre organisme donc c'est pour cela que j'ai arrêter d'en manger
Portrait de pupu tahiti
heureusement que j'ai du poisson tout frais dans mon lagon
Portrait de Nietz
Nourris aux excréments...ce n'est que le cycle de la vie. quoi vous voudriez qu'ils soient nourris a de la farine animale ou quoi? Les excréments des uns sot des aliments pour d’autres confère cours de biologie 3ème ou 4ème je crois. Prenons plutôt le temps de dénoncer les pratiques anormales du genre des herbivores rendus cannibales quoi . Juste parce que c'est la chine
Portrait de Stège Landry
il n'y a rien de choquant dans cette pratique, car elle est commune en élevage intégré. C'est également une pratique écologique. Et puis pour plus de précision, c'est bien une espèce omnivore. ça veut dire ce que ça veut, même dans la nature un tilapia sauvage mangerait ce qu'il jugerait bon pour lui, n'en déplaise à l'Homme. cela dit, les poissons élevés dans ces conditions ne consomment pas directement les déjections des animaux associés (volaille, bovins, procs, etc.), mais ils se nourrissent du plancton (phyto et zooplancton) qui se crée suite à la dégradation de ces déjections par les microorganismes contenus dans les eaux d'élevage...et c'est un processus naturel de la chaîne trophique (quelqu'un parlait avant de son cours de biologie de 3ème ou 4ème). Par contre, cette pratique n'est pas adaptée aux élevages intensifs où il y a une obligation d'avoir des rendements plus importants et dans certains délais, d'où l'apport d'aliments fabriqués à base de farine...mais ici les gaspillages sont importants
Portrait de Stège Landry
ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'y ait pas respect des conditions d'hygiène. toutes ces pratiques d'élevage sont encadrées ou doivent l'être.
Portrait de yan v
Go végans !
Portrait de Bana Bolobo
TILAPIA (LIBUNDU) Ce poisson au goût neutre et quasiment sans arrête est adoré par les enfants. Mais d'où vient le TILAPIA ? Au départ on le pêchait dans les fleuves d'Afrique mais aujourd'hui il est élevé de manière industrielle en Chine. Herbivore, il a le gros avantage d'être nourri au maïs et au soja et non pas avec des farines de poissons comme le saumon. Cependant, pour en produite toujours plus, des éleveurs abusent des antibiotiques et des hormones. Parfois même ils fertilisent les bassins avec des excréments de cochon ou de poulet. Alors avec le TILAPIA, le poisson reste-t-il toujours un bienfait pour la santé ?????????
Portrait de Bana Bolobo
TILAPIA (LIBUNDU) Ce poisson au goût neutre et quasiment sans arrête est adoré par les enfants. Mais d'où vient le TILAPIA ? Au départ on le pêchait dans les fleuves d'Afrique mais aujourd'hui il est élevé de manière industrielle en Chine. Herbivore, il a le gros avantage d'être nourri au maïs et au soja et non pas avec des farines de poissons comme le saumon. Cependant, pour en produite toujours plus, des éleveurs abusent des antibiotiques et des hormones. Parfois même ils fertilisent les bassins avec des excréments de cochon ou de poulet. Alors avec le TILAPIA, le poisson reste-t-il toujours un bienfait pour la santé ?????????
Portrait de Banabana Bolobo bolobo
TILAPIA (LIBUNDU) Ce poisson au goût neutre et quasiment sans arrête est adoré par les enfants. Mais d'où vient le TILAPIA ? Au départ on le pêchait dans les fleuves d'Afrique mais aujourd'hui il est élevé de manière industrielle en Chine. Herbivore, il a le gros avantage d'être nourri au maïs et au soja et non pas avec des farines de poissons comme le saumon. Cependant, pour en produite toujours plus, des éleveurs abusent des antibiotiques et des hormones. Parfois même ils fertilisent les bassins avec des excréments de cochon ou de poulet. Alors avec le TILAPIA, le poisson reste-t-il toujours un bienfait pour la santé ?????????
Portrait de Florian
Afin de prouver la qualité de l'article et la connaissance du rédacteur, la photo ne montre pas des tilapias, mais des carpes.
Portrait de Pierre
Oui et ce ne sont pas des excréments de porc et d'oies qu'on voit, mais bel et bien des bouses de vache!!!
Portrait de torea
Dans les engrais naaturels (antibios et vaccins en trop bien sur) l'excrement humain et le meilleur engrais reconu et ce depuis des milenaires, soyez convaincu que dans vos assiettes bio une grande partie a ete nourie avec cette base ! Dailleurs les toilettes seches ont cette voccation de nourir et engraisser vos composts !
Portrait de Pierre
Moi çà ne me dérange pas, je pratique le BDSM et j'adore le scato!!! Mon mail : incorp.terrier@gmail.com
Portrait de JB
Pas très clair : faut il comprendre excrément comportant des salmonelles jusqu'au dernier jour de leur abattage avec un risque de contamination par la suite ? Auquel cas il faut l'écrire et le justifier. Et dans la nature, ces poissons doivent aussi se nourrir de cadavre divers et variés plus ou moins en décomposition ?
Portrait de L'Observateur Eurasien
Manon Laplace, bizarre, ton nom rime avec Conn..sse et Rad..sse !
Portrait de Jérémie
Premièrement, si vous avez déjà mangé des lapins, sachez qu'il consomme ses crottes pour assimiler les nutriments qu'il n'a pas réussi a dégrader lors de l'ingestion de sa nourriture habituelle... Sachez aussi que les bulots, ces chers petits escargots de mer si réputés en France, sont des mollusques détritivores, en clair, ils mangent les excréments des poissons et autres habitants de nos océans... Tout comme les oursins d'ailleurs, qui sont majoritairement détritivores eux aussi... Ceci étant dit, dans ce cas la, les poissons élevés ne mangent pas le lisier de porc qui est déversé dans l'eau... Ce qu'ils décrivent dans l'article, on appelle ça un système intégré, en clair, on élève en combinaison une espèce aquacole et agricole, par exemple, du tilapia en combinaison avec du riz.. De ce fait, les excréments ne servent pas a nourrir les poissons mais apporter une source suffisante de nitrates et phosphates pour créer un bloom de phytoplancton dans les étangs. Grâce a cette prolifération de phytoplancton, les larves d'insectes, et autres organismes de petites tailles vont se développer, servant de complément alimentaire à l'espèce élevée, en l'occurrence du tilapia. ( qui est généralement nourrie avec de l'aliment artificiel) Il va a son tour produire des déchets azotés (majoritairement contenus dans les excréments mais aussi expulsés par les branchies) qui vont fournir les nutriments nécessaires aux plantes cultivées. Celles ci reminéralisent donc la matière organique rejetée par les poissons. Dans ce cas la, la production de tilapia permet d'offrir un complément de revenu, tout en occupant un espace qui n'est normalement pas valorisé (tous les canaux qui entourent les rizières) De ce fait, l'entreprise dégage un meilleur revenu sans un gros investissement, et c'est un système quasi auto productif. (Il nécessite tout de même quelques apports exogènes) Donc il faut éviter de crier au loup quand on lit ce genre d'articles alarmistes qui sont souvent très mal renseignés ou simplement un beau tissu de conneries ;)

Réagir à cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré à postériori.