Révolutionnaire : aux USA l’autoroute pourrait devenir panneau solaire

Route composée de panneaux solaires avec système d'éclairage led
Révolutionnaire : aux USA l’autoroute pourrait devenir panneau solaire
Par Manon Laplace publié le
11341 lectures

Deux inventeurs américains ont conçu la route de demain. "Solar Roadway", ou quand l'asphalte laisse place aux panneaux solaires.

Utiliser la route pour produire de l’énergie. “Solar Roadways”, voilà le projet de Julie et Scott Brusaw, un couple de Californiens qui ont imaginé un système de panneaux photovaoltaïques qui pourraient remplacer le bitume.

Ces panneaux solaires, sur lesquels les deux ingénieurs en génie électrique travaillent depuis dix ans, se distingueraient par deux spécificités de ceux que l’on connaît déjà. Tout d’abord, ils sont conçus de manière à supporter plus de 100 tonnes. Mais ils sont surtout équipés d’un système d’éclairage led, situé au-dessus des capteurs solaires et en dessous de la couche supérieure en verre. 

En plus de produire de l’électricité en quantité suffisante pour assurer le fonctionnement des led intégrés dans les panneaux, ces “routes intelligentes” pourraient permettre d’alimenter les installations environnantes. Le système proposera également d’afficher directement la signalisation au sol. Ainsi les signaux lumineux s’adapteront en temps réel aux évènements. On peut alors imaginer des messages de prévention ainsi que l’affichage de la vitesse recommandée en fonction des imprévus. “Les routes intelligentes permettront d’éviter les accidents et vous avertiront qu’il y a un danger” explique Julie Brusaw au magazine maxisciences.com.
La chaleur dégagée par les panneaux permettrait même de faire fondre la neige et le verglas, assurant une meilleure sécurité aux conducteurs. À terme, les deux californiens espèrent améliorer leur prototype de manière à ce qu'il permette de recharger les véhicules électriques automatiquement.

Si la couche supérieure en verre trempé peut susciter quelques inquiétudes quant à l’adhérence du matériau, Julie et Scott Brusaw affirment que leur “route écologique” présente les même caractéristiques que l’asphalte et ne serait pas plus glissante.

Solar Roadways a déjà convaincu une agence du département américain des transports qui, en 2009, avait accordé une subvention de 100 000 dollars (soit l’équivalent de 73 000 euros) aux inventeurs afin de développer leur projet. Le 22 avril 2014, une campagne de financement participatif a été lancée sur la plateforme Inegogo. Elle prendra fin le samedi 31 mai.
 


Rédaction : Manon Laplace
 

Commentaires