Pharrell Williams nettoie les océans pour fabriquer des jeans

Le chanteur Pharrell Williams en présentation pour la collection de vêtement Raw for the oceans
Pharrell Williams présente Raw for the oceans [source : page facebook de Pharrell Williams]
Par Manon Laplace publié le
7799 lectures

Le chanteur américain Pharrell Williams et la marque de vêtements G-Star Raw s'associent pour concervoir une collection fabriquée à partir de déchets marins recyclés. Bio à la Une revient sur Raw for the Oceans, un projet qui marie mode et écologie.

Cet été, Pharrell Williarms continue de nous rendre Happy. En effet, le chanteur américain s’est associé à la marque néerlandaise G-Star Raw pour réaliser ne collection de vêtements éthiques conçus à partir de déchets marins. La collection, dévoilée au public au mois de juin et disponible en magasin à partir du mois de semptembre a été pensée de manière écologique. La collection Raw for the Oceans a été réalisée à partir de fibre issue de bouteilles plastiques recyclées, élaborée par la société Bionic Yarn, à comprendre fil bionique, dont Pharrell est le cofondateur. Pour élaborer son "fil bionique", la société transforme les bouteilles plastiques en copeaux qui sont à leur tour transformés en fibres. Ces fibres sont alors associées à du polyester pour former un tissu composé de 40 à 45 % avec des matériaux recyclés. 

L’interprète des tubes Get Lucky et Blurred Lines a décidé de montrer l'exemple en s'associant au projet. Il s'engage ainsi dans la préservation des océans en endossant le costume de directeur artistique, le temps d’une collection. Les fashonistas, au masculin comme au féminin, pourront se donner bonne conscience et faire un geste pour la planète en acquérant jeans, trenchs, t-shirts et bombers en tous genres. L’initiative a même été distingué lors du Festival de la Créativité - Lions Cannes, qui récompense les professionnels de la publicité, de la communication et les créatifs. En effet, Raw for the Oceans s’est vu décerner le grand prix du produit designer pour les projets ayant un impact positif sur la société.

Pour cette collection, qui a permis de recycler 10 tonnes de déchets marins, G-Star s’est également associé à des organisations oeuvrant pour la préservation de la planète comme la Plastic Pollution Coalition, une organisation internationale qui lutte contre les déchets plastiques et leur impact sur l’environnement, ou la Sea Shepard Conservation Society USA qui oeuvre pour la préservation des océans.

Même si la démarche reste marginale et que l’on souhaiterait que ce genre d’initiatives soient plus fréquentes, G-Star et Pharrell Williams auront au moins le mérite de faire rimer tendance et écologie le temps d’une collection.

 

Découvrez la campagne de Pharrell Williams et G-Star pour la collection Raw for the Oceans

 

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires