Pourquoi le régime méditerranéen est à adopter sans plus attendre

Aliments composant le régime méditerranéen : tomates, pâtes, ail, huile d'olive, basilic
Découvrez les bienfaits du régimes méditerranéen
Par Manon Laplace publié le
14955 lectures

Équilibré, savoureux et sans frustration, le régime méditerranéen présente une multitude de bénéfices pour la santé. Bio à la Une fait le point sur cette cuisine du soleil et ses nombreux bienfaits.

Le régime méditerranéen, c’est quoi ? En pratique,c’est beaucoup de fruits et légumes riches en fibres, vitamines, sels minéraux et antioxydants. Ce sont aussi de belles portions de céréales - le plus souvent complètes - qui apportent fibres et glucides. Mais aussi des légumineuses, sources de protéines et beaucoup de poisson pour les oméga 3. Autre aliment phare de la cuisine méridionale, l’huile d’olive qui accompagne la grande majorité des plats. Ajoutez à ça quelques fruits secs, beaucoup d’aromates et un peu de vin rouge, et vous avez en main tous les ingrédients incontournables du régime méditerranéen.

Mais cette cuisine à laquelle on reconnaît d’innombrables avantages pour la santé est avant tout une cuisine du fait maison, où aliments transformés et préparés n’ont que très peu de place.

Pour lutter contre l’hypertension

Une récente étude britannique publiée aux États-Unis au mois de mai levait le voile sur les bienfaits du régime méditerranéen sur la santé des artères. Riche en huile d’olive et en fruits à coque, le régime méditerranéen, ou régime crétois, est source de graisses non saturée. Or celles-ci font partie de ce que l’on considère comme étant de bonnes graisses. Associés à des légumes riches en nitrates inorganiques comme les épinards ou le céleri, les acides gras non saturés permettent d’abaisser la tension artérielle, et de prévenir des maladies cardio-vasculaires.

« Les résultats de notre recherche apportent un éclairage sur les études faites précédemment, montrant qu'un régime méditerranéen avec de l'huile d'olive vierge ou des fruits à coque peut réduire l'incidence de problèmes cardiovasculaires » explique le Dr Philip Eaton, professeur de biochimie cardiovasculaire au King’s College de Londres et auteur de l’étude. Mieux encore, l’huile d’olive, très présente dans le régime méditerranéen permettrait de minimiser certains effets nocifs des particules fines. Autrement dit de se prémunir contre les dangers de la pollution de l’air.

Pour réduire les risques de cancer et de maladies

Faible en viande et riches en fruits et légumes, l’assiette crétoise est une source importante d’antioxydants. Molécules qui permettent de lutter contre les radicaux libre, réduisant ainsi les risques de développer cancers et maladies liées au vieillissement des cellules comme Alzheimer. Bon nombre d’études ont ainsi montré que les personnes suivant un régime méditerranéen avaient en moyenne 20 % de chance d’avoir une espérance de vie prolongée.

C’est notamment le cas des habitants de ce que l’on appelle les zones bleues, dont font partie un village de Sardaigne et une île grecque. Leurs populations au mode de vie très traditionnel comptent un nombre record de centenaires. Parmi leurs particularités, ils se nourrissent exclusivement selon le modèle méditerranéen et excluent toute forme de nourriture industrielle ou importée.

Selon les chercheurs, le régime méditerranéen doit ses bienfaits à la combinaison des aliments qu’il comprend. Pris isolément, ils ne présentent pas les même bénéfices pour la santé. En outre, pour être réellement favorable à un bon état de santé, cette diète ne va pas sans un certain mode de vie. Traditionnellement, la régime méditerranéen est associé à un rythme de vie moins stressant, une activité physique régulière et une bonne dose de soleil pour synthétiser la vitamine D.

 

Rédaction : Manon Laplace

Commentaires