Santé : les médecins anglais réclament une taxe sur les produits sucrés

Distributeur de bonbons
Santé : les médecins anglais réclament une taxe sur les produits sucrés
Par Manon Laplace publié le
3675 lectures

Dentistes et chercheurs britanniques s'unissent pour faire diminuer la consommation de sucre. Selon eux, une hausse des taxes sur les produits sucrés pourrait dissuader le consommateur.

Tandis qu'en France le Conseil constitutionnel a fait censurer la taxe Red Bull à compter de janvier 2015, nos voisins d’Outre-Manche s’interrogent sur une éventuelle taxe sur les boissons et produits sucrés.

Doubler la taxe sur les boissons sucrées et les friandises. Voilà ce pourquoi se mobilisent des scientifiques et professionnels britanniques de la santé bucco-dentaire. Un mouvement pour la promotion d'une consommation sans sucre qui fait suite à la parution d’une nouvelle étude parue dans le BMC Public Health Journal. Celle-ci mettant en lumière la mauvaise santé dentaire de nombreux britanniques et leur consommation excessive de produits sucrés.

Une hausse des taxes sur les produits sucrés aurait un effet dissuasif sur le consommateur, estime le Professeur Philip James, à la tête de ladite étude. À terme, cela pourrait également réduire le taux d’obésité en Angleterre, pour les enfants comme pour les adultes.

En Angleterre, comme dans la plupart des pays industrialisés, la consommation de sucre est beaucoup trop élevée par rapport aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui sont de 50 grammes par personne et par jour, soit l’équivalent de six petites cuillères. Les sodas et les jus de fruits, souvent bien plus sucrés qu’on ne le pense, seraient l’une des principales sources pour les consommateurs anglais.

Mais pour les boissons comme pour les snacks sucrés, les opposants à cette taxe potentielle se font déjà entendre. Selon eux, la mesure ne ferait que contourner le problème. Plutôt qu’une hausse des prix, ils préconisent des mesures éducatives qui mettraient le public au fait des dangers du sucre pour la santé dès son plus jeune âge.

Commentaires