L'argile : quand la Terre prodigue ses bienfaits

Soins à l'argile, les bienfaits naturels de la terre
L'argile quand la Terre prodigue ses bienfaits
Par Mathieu Doutreligne publié le
9403 lectures

Anti-bactériennes, anti-inflammatoires, anti-poisons ou cicatrisantes, les vertus de l'argile sont aussi nombreuses qu'incroyables. Bio à la une vous révèle les secrets de cette terre magique aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Verte, rouge, blanche, illite, rhassoul, il existe au moins autant de sortes d’argile que de manières de l’utiliser. Issue de la décomposition des roches par l’eau, cette terre glaise est naturellement très riche en minéraux. Bien que la composition varie selon le type d’argile, elle est généralement chargée en silicates d’alumine, fer, magnésium, potassium, calcium. Une richesse qui lui confère d’incroyables propriétés curatives ou préventives pour la santé.

On distingue les différents types d'argile en fonction de leur couleur. En effet, ce sont les minéraux qui composent la terre qui déterminent sa couleur et lui confèrent toutes ses propriétés.

L'argile verte, une terre polyvalente

L'argile verte est sans doute la plus connue et la plus utilisée. Sa faible composition en acides ferriques permet aussi bien son ingestion que son application cutanée. Appliquée sous forme de cataplasme, l'argile désinfecte et favorise la cicatrisation des plaies. En cosmétique, l'argile verte est l'alliée des peaux grasses.

L'argile illite, plus riche en fer, est très réputée pour ses propriétés absorbantes.  En effet, appliquée en cataplasme, elle permet de réduire les œdèmes en absorbant l'eau contenue dans le corps, mais également les toxines.

L'argile blanche est quasiment dépourvue d'acide ferrique ce qui en fait une poudre très douce qui convient particulièrement aux peaux sèches ou sensibles et aux jeunes enfants. Composée de kaolinites, elle présente des propriétés cicatrisantes phénoménales. Utilisée sous la forme de cataplasme, elle calme les irritations et soigne les plaies même sur les endroits les plus sensibles comme les muqueuses.

L'argile rouge, un ingrédient précieux en cosmétique

L'argile rouge doit sa couleur à sa forte concentration en acide ferrique oxydé et en minéraux de tout type. Bien que son ingestion ne soit pas déconseillée, l'argile rouge est plus souvent utilisée dans le domaine de la cosmétique. Dans les crèmes ou les masques elle donne un coup d'éclat aux teints ternes et réveille les cheveux fatigués. Elle est également indiquée pour lutter contre la couperose.

L'argile rose est un mélange d'argile blanche et d'argile rouge. Elle cumule donc les propriétés de l'une et de l'autre et permet ainsi une utilisation chez les personnes les plus sensibles.

L'argile rhassoul nous vient tout droit du Maroc où elle est traditionnellement utilisée dans les soins des peaux grasses et des cheveux gras.

L'argile pour préserver son capital santé

Ingrédient de choix en cosmétique, l'argile n'en reste pas moins l'un des plus anciens remèdes naturels découverts par l'homme. Ingérée avec de l'eau, l'argile constitue un pansement gastrique très efficace qui règle rapidement les troubles intestinaux.

Son fort pouvoir absorbant en fait un excellent détoxifiant à utiliser en cure. Mais il peut s'avérer également très intéressant en cas d'empoisonnement. Ses propriétés anti-inflammatoires permettent de soulager les douleurs articulaires ou musculaires, tandis que sa forte teneur en minéraux rétablit les carences alimentaires.

L'argile apparaît comme un remède miraculeux et polyvalent. Non-toxique, son utilisation ne présente aucun danger que ce soit par ingestion ou par application cutanée. Les seules contre-indications concernent les personnes sujettes à l'hypertension, à l'occlusion intestinale et au cancer du tractus digestif.

Si cet article vous a donné des envies de bains de boue, vous trouverez toutes les sortes d'argile en pharmacie, dans votre supermarché bio ou sur les sites marchands de produits bio.

Rédaction : Chrystelle Camier

La rédaction vous propose une sélection de produits bio à l'argile

Commentaires