Fruits et légumes d'octobre : on part à la cueillette

Une petite fille faisant la cueillette en plein bois
Fruits et légumes d'octobre : On part à la cueillette
Par Mathieu Doutreligne publié le
8771 lectures

Ce début d'automne nous promet encore de belles journées ensoleillées. Pourquoi ne pas en profiter pour aller à la découverte des fruits et légumes de saison ? Panier sous le bras, c'est parti pour la cueillette.

Rien de tel qu'une balade en forêt pour découvrir ou redécouvrir les merveilles de la nature. En ce début d'automne, les bogues tombent des châtaigniers et les cèpes poussent comme des champignons. C'est l'occasion de rapporter de quoi composer le dîner.

La châtaigne :  A ne pas confondre avec son cousin le marron, la châtaigne se présente sous la forme de petites noisettes cachées dans leur bogue. Ce fruit présente la particularité d'être utilisé pour produire de la farine sans gluten.

Aussi, elle peut être consommée sans crainte par les personnes intolérantes. La châtaigne présente une forte concentration d'acides gras mono-insaturés qui aident à lutter contre le cholestérol, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

Le champignon : Toute la difficulté réside dans leur reconnaissance. En effet, certains champignons sont toxiques. Aussi, il convient de bien être informé ou de demander l'avis d'un spécialiste avant de consommer votre récolte.

En ce moment, ce sont les cèpes et les bolets que vous rencontrerez le plus souvent. Ils agrémenteront à merveille tous vos plats. Au niveau qualitatif, les champignons présentent une quantité intéressante de minéraux et notamment de cuivre et de sélénium, mais aussi de vitamines B2, B3 et D. Ils sont réputés pour garantir la santé de vos intestins.

La noisette : Facile à reconnaître par sa forme ludique, la noisette est le fruit à coque préféré des enfants. Croquante et goûtue, elle constitue une parfaite collation. Et c'est tant mieux, car la noisette possède des vertus antioxydantes qui permettent de lutter contre les maladies cardiovasculaires. En effet, à l'instar de la châtaigne, elle contient des acides gras mono-insaturés dont les bienfaits sur le système cardiovasculaire sont reconnus.

Mais il n'y a pas qu'en forêt que l'on peut cueillir ses fruits et légumes. Les cueillettes vous proposent de vous servir directement à la source. Munis de paniers ou de brouettes, vous arpentez les longues allées du potager. Une façon de faire ses courses bien différente du supermarché ! En effet, les frais de conditionnement et de transport en moins, les prix sont moins élevés et vous gagnez en fraîcheur.

Si toutes les cueillettes ne proposent pas des fruits et légumes bio, les cueillettes bio font cependant leur apparition un peu partout en France. Très appréciées des familles, elles permettent de consommer local et de saison, tout en constituant une activité ludo-pédagogique.

 

En cette saison, vous trouverez notamment :

Le potimarron : Légume phare de ce mois, le potimarron appartient à la famille des cucurbitacées. Sa haute teneur en vitamines A, C, D et E et en pro-vitamine A le rend particulièrement intéressant au niveau qualitatif. C'est donc un précieux allié beauté de la peau et des cheveux.

Peu calorique, il se consomme aussi bien en soupe, qu'en purée ou même en confiture.

Le coing : Le coing présente la particularité de ne pas être comestible lorsqu'il est cru. Aussi, c'est un fruit que l'on trouvera le plus souvent sous forme de compote ou de confiture.

Souvent recommandé aux menus des bébés et des jeunes enfants dans le traitement de la diarrhée, le coing possède des bienfaits sur la flore intestinale qui ne sont plus à prouver.

La rhubarbe : Qu'elle se consomme en confiture, ou en tarte, la rhubarbe est un fruit au goût délicieusement acidulé qui plaît à tous. De par sa richesse exceptionnelle en fibres, elle est utilisée pour lutter contre le cholestérol et diminuer les risques cardiovasculaires.

La rhubarbe est également riche en antioxydants. Sa consommation participe donc à la diminution des risques de cancers.

Pour trouver la cueillette la plus proche de chez vous, consultez le site Chapeau de paille.

Rédaction : Chrystelle Camier

Commentaires