Mal de gorge : les remèdes naturels efficaces

Mal de gorge : les remèdes naturels efficaces
Mal de gorge : les remèdes naturels efficaces
Par Manon Laplace publié le
125066 lectures

Arrivée de l’automne, chute brutale des températures. La saisonnalité et ses aléas météorologiques auront eu raison de vous cette année encore. C’est la voix éraillée et la gorge endolorie que vous vous levez chaque matin.

Tout naturellement, vous vous préparez à rendre visite à votre pharmacien pour le délester d’une demi-douzaine de plaquettes de comprimés à sucer. Et si avant cela, plus naturellement encore, vous décidiez de vous essayer à quelques remèdes de grand-mère ? Bio à la Une vous révèle ses astuces naturelles pour apaiser les maux de gorge.

Gargarismes d’eau salée

En gargarisme, le sel contribue à évacuer l’eau des tissus enflammés responsables du mal de gorge. Associé à de l’eau tiède, il permet de nettoyer en douceur la muqueuse et d’éliminer le mucus. Pour plus d’efficacité, on choisit des sels de tables iodés, dont les vertus antiseptiques sont plus importantes et permettront de limiter la propagation des bactéries. L’astuce est également valable avec du bicarbonate de soude. Selon l’intensité de l’irritation, on adapte la fréquence des gargarismes. Une à trois fois par jour si la douleur est modérée. Toutes les trois heures sur l’inflammation est importante.

De la même façon il est possible de se gargariser avec un peu d’eau tiède et du vinaigre de cidre pour ses vertus antiseptiques.

Citron et miel

Grâce à ses propriétés antiseptiques, le citron est un remède efficace pour soigner le mal de gorge. Sa teneur importante en vitamine C en fait également un bon allié du système immunitaire. On associe le jus d’un demi fruit à un peu d’eau tiède, à laquelle on ajoute une cuillère à café de miel pour ses vertus anti-inflammatoires et antiseptiques.. Pour une plus grande efficacité antibactérienne, on privilégie le miel de thym, de lavande, d’eucalyptus, de romarin, de manuka ou de sapin.

Infusions

Les infusions de nombreuses plantes sont recommandées pour soulager une gorge enflammée. On reconnaît notamment une action antimicrobienne et anti-inflammatoire a des plantes telles que le thym, le romarin, la cannelle, la réglisse, les fleurs et les feuilles de sauge, les clous de girofle, l’échinacée ou l’écorce de chêne. Attention toutefois. Se soigner par les plantes avec des huiles essentielles ou des infusions n’est pas un geste anodin. On se renseigne donc sur la posologie indiquée, et on s’assure qu’aucun actif n’interfère avec un éventuel traitement médicamenteux.

Apaiser par le froid

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un remède à proprement parlé, le froid peut apaiser les maux de gorge. Temporairement en tout cas. Faute d’ingrédients nécessaires à calmer un mal de gorge, il est possible de soulager la douleur en suçant des glaçons ou en mangeant de la glace ou du sorbet.

Booster ses défenses immunitaires

Pour guérir ou prévenir un mal de gorge, il est important de fortifier ses défenses immunitaires. Des solutions naturelles existent. Zinc, sélénium, cuivre, or ou argent  sont autant d’oligoéléments qui vont booster le système immunitaire de manière durable. On mise aussi sur les vitamines A, C et D pour l’effet coup de fouet et la réponse immunitaire qui s’en suit. La plupart de ces oligoéléments sont disponibles sous forme de compléments alimentaires. Mais une alimentation adaptée et fraîche permet d’en faire le plein sur la durée. Pour cela que l’on agrémente aussi ses plats d’ail, d’oignon, de gingembre et de curcuma dont les propriétés permettront à la fois de limiter le développement de l’inflammation et de stimuler les défenses. Pour une meilleure assimilation des oligoéléments on mise sur les probiotiques, ces micro-organismes qui favorisent le développement des bonnes bactéries et l'équilibre de la flore intestinale.

Toujours de manière préventive ou curative, il est conseillé de faire une cure de nigari. Ce chlorure de magnésium présente d’incontestables bénéfices pour la santé. Et favorise l’action des défenses immunitaires.

Garder un environnement sain

S’il n’est pas bon d’avoir un intérieur trop humide, un air trop sec peut poser des problèmes. Le chauffage a tendance à assécher l’air et favoriser les maux de gorge. Pour y remédier, on utilise un vaporisateur ou un humidificateur pour l’air ambiant. Si on n’est pas équipé, un bol d’eau posé sur le radiateur fait l’affaire. On n’oublie pas bien sûr d’aérer correctement son habitat.

Évidemment, si ces remèdes naturels ne suffisent pas à apaiser un mal de gorge, il est préférable de consulter un médecin.


Découvrez notre sélection de produits naturels bio pour soigner le mal de gorge

Commentaires