Consommation solidaire, faites vos courses dans le potager du voisin

Faire sa cueillette dans le jardin du voisin
Consommation solidaire, faites vos courses dans le potager du voisin
Par Manon Laplace publié le
5662 lectures

Prendre les fruits et légumes du voisin, c'est la dernière née des initiatives basées sur le partage. Retour sur une idée de consommation qui prône le solidaire.

L’idée de pouvoir s'approvisionner dans le jardin de ses voisins repose sur un constat simple. Un arbre fruitier produit en général davantage que nécessaire pour un particulier. Du coup, certains ont décidé de faire profiter le tout venant de leur récolte.

Des plateformes collaboratives telles que Les fruits du voisin ou Nos jardins proposent de faciliter la mise en relation entre récolteurs et producteurs. En un clic, les particuliers dont le jardin a été plus productif que de raison mettent leurs produits à disposition pour du troc, des échanges de services ou simplement pour en faire don.

En plus de créer du lien social, ce système permet au plus grand nombre d’avoir accès à une production fraîche et locale. Et de trouver les mêmes produits, parfois importés, qui occupent les étals des supermarchés.

Faire la cueillette dans le jardin du voisin permet également de lutter contre le gaspillage alimentaire. Sans être producteur de métier, nombre de particuliers disposant d’un jardin ou d’une parcelle de verdure jouissent d’une production de fruits, de légumes ou d’herbes aromatiques qui finissent par pourrir.

Ceux-ci peuvent désormais se géo-localiser pour permettre aux cueilleurs alentours de venir remplir leurs panier de produits frais en échange d’un peu de leur temps.

Dans la même veine, le mouvement “Incroyables comestibles” propose des légumes gratuits pour tous. Petit frère du projet anglais “Incredible Edible” né en Angleterre en 2008, le mouvement se développe à travers l’Europe et propose de se réapproprier l’espace urbain. Chaque parcelle de terrain est un potager potentiel a créer. La “nourriture à partager” y est semée, et chacun peut s'y servir.

Chargement...

Commentaires