Ce que l’industrie du thon ne veut pas vous montrer

Un requin pêché sur le thonier Dolomieu
Ce que l’industrie du thon ne veut pas vous montrer
Par Mathieu Doutreligne publié le
5367 lectures

Il y a deux semaines, Greenpeace lançait un film d’animation expliquant de manière métaphorique les problèmes suscités par les Dispositifs de Concentration de Poissons (DCP) lors de la pêche au thon. C’est la réalité de ce qui se passe en mer. Explication en vidéo.

L'ONG dévoile aujourd’hui des images tournées par des pêcheurs embarqués sur des thoniers industriels, qui nous ont été transmises par des lanceurs d’alerte travaillant pour cette industrie. Elles montrent les prises accessoires (requins, tortues, raies), capturées lors des campagnes de pêche à bord de ces navires, espagnols et français, qui approvisionnent les grandes marques européennes de thon en boîte, telle que Petit Navire en France.

"Nous avons sélectionné les images les plus marquantes parmi des heures de film, en privilégiant les plus récentes. Certaines datent de l’année dernière" explique Hélène Bourges, chargée de campagne océans chez Greenpeace. "Ces images montrent que les prises accessoires, ces espèces non visées mais capturées, et rejetées à la mer mortes ou mourantes, sont bel et bien aujourd’hui une réalité."

Grâce aux images fournies, l'ONG dévoile de l'intérieur les pratiques de pêche destructrices de l'industrie thonière et notamment les prises accessoires. Greenpeace mène campagne auprès de Petit Navire pour que la marque cesse de s'approvisionner en thon pêché sur Dispositifs de Concentration de Poissons (DCP).

 

Commentaires