Quelle est la différence entre un lait bio et un lait non bio ?

Bouteille et verre de lait posés sur une table
Quelle est la différence entre un lait bio et un lait non bio ?
Par Mathieu Doutreligne publié le
61837 lectures

Propos de Thierry Souccar recueillis par Mathieu Doutreligne pour Bio à la Une.

- La grande différence entre les laits de vache ne vient pas du bio ou du non bio, mais d’un facteur différent.

En termes de calcium et de protéines, c’est la même chose pour tous les laits de vache. Un lait bio et un autre non bio possèdent les mêmes teneurs. Toutefois, un lait standard et un lait biologique diffèrent par d'autres aspects. Les principales différences portent sur le type de graisses et la teneur en pesticides. Par exemple, le lait conventionnel peut être un facteur de risques pour la maladie de Parkinson du fait qu’il cumule des pesticides qui ont une affinité avec les graisses. Des pesticides qui sont toxiques pour les cellules nerveuses. En consommant du lait bio, vous réduisez fortement cette exposition, et donc vos risques de développer cette maladie. Par ailleurs, dans les graisses du lait bio, vous trouverez plus d’oméga-3, bénéfiques pour la santé.

Par ailleurs le non bio renferme souvent des hormones en quantité plus élevée. Dans les grandes exploitations, les vaches sont traites pendant la gestation, une période où les taux de leurs hormones sont au plus haut; ces hormones se retrouvent dans le lait. On parle ici des œstrogènes et de la progestérone. Leur présence est problématique.

Ces hormones qui ne sont pas détruites par la chaleur sont les mêmes que celles fabriquées par l’être humain. On ne sait pas encore quels problèmes sont liés à cette présence, car on manque d’études, mais certaines études ont montré une augmentation du risque de cancers des testicules. L’année dernière, une étude américaine a montré que les jeunes hommes qui consomment régulièrement du fromage, possèdent moins de spermatozoïdes que ceux qui n’en consomment pas du tout.

D’une manière générale, le lait peut provoquer ou exacerber des maladies auto-immunes chez les personnes à risque. Le lait bio ne met pas à l’abri de ce type de troubles.

 

Commentaires