5 remèdes naturels pour soigner son rhume

ingrédients naturels posés sur une table
5 remèdes naturels pour soigner son rhume
Par Mathieu Doutreligne publié le
22580 lectures

Huiles essentielles, phytothérapie ou homéopathie : comment soigner un rhume sans passer par la case médicament ?

Avec en moyenne 2 à 4 rhumes par an chez l’adulte et 5 à 6 épisodes chez l’enfant, on va tous y passer cet hiver. Nos remèdes naturels pour l’éradiquer au plus vite de manière naturelle.

1-Déboucher son nez à l’eau salée

Premier réflexe, le plus important : des pulvérisations d’eau de mer dans les narines pour déboucher le nez et fluidifier les sécrétions. On peut opter pour les sprays vendus en officine : les sprays « hypertoniques » sont les alliés des nez bouchés (mais attention à ne pas dépasser 2 ou 3 jours d’utilisation pour ne pas irriter la muqueuse nasale) ; en utilisation prolongée, on préfèrera les sprays « isotoniques ». Les unidoses de sérum physiologiques seront plus faciles à transporter, si nécessaire.

2-Bien choisir ses huiles essentielles

Les huiles essentielles (HE) nous aident à dégommer le rhume. A condition d’être choisies sous la supervision d’un professionnel de santé. En effet, toutes les HE ne présentent pas la même sécurité d’emploi et certaines, mal utilisées, peuvent même se révéler dangereuses. « Pour un rhume, trois huiles essentielles ont fait leur preuve : Ravintsara,  Eucalyptus Radiata ou Thym à linanol. Elles sont antivirales et aident à dégager le nez », indique Muriel Rey, pharmacienne spécialisée dans les médications naturelles. Comment les utiliser ? 2 gouttes sur chaque poignet ou sur un mouchoir, à respirer profondément, 3 fois par jour.

3-Miser sur certaines plantes et minéraux

« Dès les premiers symptômes, les extraits de pépins de pamplemousse (sous forme de gouttes), ou la propolis (gélules ou ampoules), ont des propriétés antimicrobiennes intéressantes », souligne Muriel Rey. On peut aussi en faire des cures, en prévention, quand on a des rhumes à répétition.

Autre allié : le zinc, qui réduirait la gravité et la durée des symptômes du rhume, à condition d’en prendre dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes, selon une synthèse d’études publiée en 2011. Le ginseng lui aussi a tout bon : selon une étude américaine parue en 2004, en prendre juste après le vaccin antigrippal favoriserait une meilleure protection contre le virus de la grippe et contre le rhume.

4- Le réflexe homéopathie

Plusieurs options selon le problème à traiter en priorité. Si votre nez est bouché et sec : Sticta Pulmonaria 5CH, 5 granules toutes les 2 heures. Si votre nez coule beaucoup et que l’écoulement est clair et abondant : Allium Cepa 7CH, 3 granules toutes les 2 heures. Si vous éternuez beaucoup : Nux Vomica 9 CH. En prévention, dès que vous avez l’impression d’avoir attrapé froid : Influenzinum 9 CH à prendre tout de suite, puis une dose par semaine en prévention. Et bien sûr, les solutions prêtes à l’emploi : Oscillococcinum (Boiron) ou L52 (Lehning)

5-Boire beaucoup

Le rhume dessèche les muqueuses nasales, il faut donc les réhydrater. Absorber de grandes quantités de liquide permet en outre de fluidifier les sécrétions. Eau, jus de fruit, laits chauds, tisanes, soupes…tout est bon à prendre ! « En cas de pharyngite associée au rhume, les boissons chaudes soulagent les maux de gorge », souline le Dr François Baumann, généraliste.

Le plus souvent, un rhume passe en 8 jours, sans médicaments. Mais si au bout de 4 jours, l’écoulement nasal est épais et qu’il y a d’autres symptômes (douleurs des sinus, courbatures…), il faut consulter son médecin.

Rédaction : Sophie Cousin

Commentaires