10 chiffres chocs pour comprendre la crise de l'eau

Arrosage automatique sur pelouse
10 chiffres chocs pour comprendre la crise de l'eau
Par Manon Laplace publié le
6035 lectures

Un verre au robinet, une lessive, une casserole pour les pâtes ou simplement une douche, l’eau coule à flot dans les foyers hexagonaux. À tel point qu’on oublierait qu’il s’agit d’une ressource précieuse, qui se raréfie et dont certains pays manquent cruellement. Retour en 10 chiffres sur la crise de l'eau

1,4 milliard, c’est le nombre de personnes qui sont confrontés à une pénurie d’eau et vivent avec moins de 1 000 m3 par an

200 litres par jour et par personne, soit la consommation en eau des Français en 2006 -ménages et collectivités confondus -

93 % de l’eau consommée par les ménages français est dédiée à l’hygiène et l’entretien, les 7 % restants vont à l’alimentation

Moins de 40 %, soit la part de la population qui a accès à l’eau potable dans certains pays tels que le Tchad, l’Éthiopie, le Cambodge ou l’Afghanistan selon le Centre de l’Information sur l’eau (Cieau)

9, il s’agit du nombre de pays qui se partagent 60 % des ressources naturelles mondiales d’eau douce. Il s’agit du Brésil, de la Fédération Russe, de l’Indonésie, de la Chine, des États-Unis, du Pérou, de l’Inde et du Canada

1 700 m3 par an, voilà le seuil en dessous duquel l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère qu’il y a stress hydrique, soit quand la demande en eau est plus importante que les ressources disponibles

2 tiers de la population mondiale pourraient être en situation de stress hydrique d’ici à 2025 selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

4 500 enfants meurent chaque jour à travers le monde à cause d’une eau insalubre ou d’un manque d’équipement sanitaire selon l’Unicef

70 % de l’eau douce et de l’eau souterraine prélevées sont destinés à l’agriculture

1 350 km3 d’eau pourraient être économisés si l’on diminuait de moitié le gaspillage alimentaire, soit près de quatre fois le volume des précipitations annuelles en Espagne

Commentaires