Mangez des pommes... pour prévenir l'obésité

Jeune femme présentant une pomme et un mètre dans chaque main les bras tendus
Mangez des pommes... pour prévenir l'obésité
Par Mathieu Doutreligne publié le
6584 lectures

Une récente étude de l'Université de Washington a démontré que la consommation quotidienne de pommes - plus particulièrement de Granny Smith - participerait à combattre l'obésité et à lutter contre le développement du diabète chez les personnes obèses.

On savait déjà que les pommes étaient bonnes pour la santé, mais on ignorait jusqu'alors les effets préventifs qu'elles pouvaient avoir. Trois chercheurs du Department Of Food Science de l'Université de Washington, Luis Condezo-Hoyos, Indira Mohanty et Giuliana Noratto, ont démontré que la consommation quotidienne de pommes avait des vertus sur la prévention des maladies liées au surpoids et à la lutte contre l'obésité.

Un meilleur équilibre de la flore intestinale

Les chercheurs ont étudié différentes variétés de pommes : les Braeburn, Fuji, Gala, Golden Delicious, McIntosh, Red Delicious et Granny Smith. L'étude, menée pendant six mois sur des souris obèses et des souris de poids normal, a permis de conclure à une plus grande efficacité des variétés Granny Smith : « Parmi les variétés étudiées, les Granny Smith ont une quantité significativement plus grande de fibres et de composés phénoliques, mais également une basse teneur en hydrates de carbone », a expliqué Giuliana Noratto à Bio à la Une.

« Les composés phénoliques et les fibres sont bénéfiques pour la santé de façon générale, ils ne sont pas digérés par le haut de l'appareil gastro-intestinal et atteignent le colon, où des milliards de bactéries cohabitent », continue-t-elle. Ces composés favorisent alors la multiplication des bonnes bactéries.

C'est la nourriture que nous consommons qui contribue, ou non, à l'équilibre des bactéries dans notre colon. Les personnes obèses souffrent d' « inflammations chroniques » qui dérèglent cet équilibre et contribuent au développement du diabète. C'est pourquoi un régime alimentaire équilibré et la consommation quotidienne de pommes contribuent à rétablir un équilibre bactériologique et à améliorer la sensation de satiété.

La pomme, notre allié pour la santé

La pomme a déjà été l'objet de nombreuses études scientifiques, qui ont pointé ses bienfaits sur notre santé : prévention du cancer colorectal, prévention des maladies cardiovasculaires, baisse du cholestérol...

Des chercheurs de l'Université de Floride en 2011 (1) avaient demandé à des femmes ménopausées de manger des morceaux de pruneaux séchés chaque jour pendant un an, tandis que d'autres mangeaient la même quantité de pommes séchées. Au bout de six mois d'expérimentation, les chercheurs avaient constaté une baisse de 23% du mauvais cholestérol chez les mangeuses de pommes et une augmentation de 4% de leur bon cholestérol.

En France, le programme national nutrition santé recommande, dans le cadre de l'opération « Manger bouger », de consommer cinq fruits et légumes par jour, dans des portions de 80g à 100g.

Rédaction : Marie Albessard
Source : (1) health.ufl.edu - wsu.edu

Commentaires