Les fruits et légumes de décembre s'invitent à votre table de fête

Orange et fruits secs déposés sur une jolie table
Les fruits et légumes de décembre s'invitent à votre table de fête
Par Mathieu Doutreligne publié le
6020 lectures

Ordinaires et souvent peu onéreux, les fruits et légumes d'hiver n'ont pas toujours le vent en poupe. Peut-être tout simplement parce qu'ils sont présents sur les étales une grande partie de l'année et manquent d'exotisme. Cependant, ce sont eux que l'on va inviter à notre table le soir du réveillon.

Lorsque l'on est dans une démarche de consommation responsable, il n'y a point d'exception à la règle : consommer bio, local et de saison. Cependant, il n'est nullement difficile d'envisager un réveillon à base de produits de saison comme le faisaient nos aïeux. Petit tour d'horizon des traditions culinaires de notre pays.


Le marron : Pas de réveillon de Noël sans la traditionnelle dinde farcie aux marrons chère à Dickens ! Et pourtant, qu'on se le dise, le marron n'est pas comestible. Il est régulièrement confondu avec sa cousine, la châtaigne.

Consommé en soupe, en purée, ou bien entier en accompagnement, ce fruit permet également de composer des desserts festifs succulents telle l'incontournable bûche à la crème de marron et au chocolat ou le très célèbre marron glacé.

Très nutritive, la châtaigne contient une quantité intéressante de protéines et de potassium. Sa forte teneur en acide gras mono-insaturé en fait un fruit recommandé pour les personnes présentant un risque de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou de cholestérol.


La pomme de terre : On ne peut plus ordinaire, la pomme de terre est sans aucun doute le légume le moins onéreux. Son prix bon marché n'en fait cependant pas un produit moins intéressant au niveau nutritif et encore moins au niveau gustatif. Elle peut se consommer frite, rissolée, en purée ou en soupe, cuite au four ou à l'eau, et s'associe aisément à tous les légumes.

La pomme de terre est le féculent le moins calorique et entre idéalement dans un régime hypocalorique en permettant aux personnes qui surveillent leur ligne de conserver une alimentation variée. La pomme de terre trouvera donc naturellement sa place dans votre menu de fête en accompagnement de votre viande.

 

L'orange : Autrefois présent exceptionnel reçu en guise de cadeau de Noël, l'orange séduit aujourd'hui bien peu les consommateurs férus d'exotisme. Et pourtant, nos aïeux avaient vu juste : l'orange est un véritable cadeau pour notre organisme. En effet, sa légendaire teneur en vitamine C confère vitalité et résistance aux organismes fatigués par l'hiver.

Ses propriétés antioxydantes remarquables permettent d'éviter les cancers et les maladies cardio-vasculaires. On retrouvera bien évidemment l'orange sur notre table de fête et notamment dans la composition des orangettes, ces célèbres friandises qui constituent l'un des treize desserts de la tradition provençale.

Percée de clous de girofle puis entreposée ou suspendue, elle se transformera en « pomme d'Ambre » et embaumera votre maison d'une agréable odeur épicée tout en vous débarrassant des mites.

 

Les lentilles : Si elles poussent toute l'année, c'est durant les fêtes de fin d'années qu'elles sont le plus appréciées de par leur lien à des traditions ancestrales. En effet, il est coutume de faire pousser des lentilles ou du blé dans une assiette à la Sainte-Barbe pour s'assurer prospérité et abondance. Pour les mêmes raisons, le premier repas de l'année sera constitué de lentilles et de saucisse.

Cette légumineuse a été l'une des premières plantes cultivées par l'Homme. Et pour cause, sa richesse en fait un aliment complet. C'est en effet la source de protéine végétale la plus importante, assurant équilibre alimentaire aux végétariens et aux végétaliens.

Riches en oligoéléments et notamment en phosphore et en fer, les lentilles permettent le bon fonctionnement de l'organisme.

 

Commentaires