Les 8 propositions de Pierre Rabhi pour vivre en prenant soin de la vie

Pierre Rabhi sourire aux lèvres
Les 8 propositions de Pierre Rabhi pour que le monde tourne rond

« La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d'un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. »

Les propositions qui suivent sont extraites de la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme, écrite par Pierre Rabhi pour le mouvement Colibris, issue de son livre Vers la Sobriété Heureuse, paru en 2010 aux éditions Actes-Sud.

Plus que de simples idées, ces propositions réinventent un modèle de société pour proposer une alternative au monde d’aujourd’hui. Pour que le temps arrête de n’être que de l’argent, pour que le silence redevienne merveilleux, pour que la logique du profit sans limites cède face à celle du vivant, pour que les battements de nos coeurs ne sonnent pas comme des moteurs à explosion, et enfin pour vivre et prendre soin de la vie.

#1 : L’agroécologie, pour une agriculture biologique et éthique

De toutes les activités humaines, l'agriculture est la plus indispensable, car aucun être humain ne peut se passer de nourriture. L’agroécologie que nous préconisons comme éthique de vie et technique agricole permet aux populations de regagner leur autonomie, leur sécurité et leur salubrité alimentaires, tout en régénérant et préservant leurs patrimoines nourriciers.

#2 : Relocaliser l'économie pour lui redonner un sens

Produire et consommer localement s'impose comme une nécessité absolue pour la sécurité des populations à l'égard de leurs besoins élémentaires et légitimes. Sans se fermer aux échanges complémentaires, les territoires deviendraient alors des berceaux autonomes valorisant et soignant leurs ressources locales. Agriculture à taille humaine, artisanat, petits commerces, etc., devraient être réhabilités afin que le maximum de citoyens puissent redevenir acteurs de l'économie.

#3 : Le féminin au cœur du changement

La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l'un des grands handicaps à l'évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu'à la détruire. Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun d'entre nous.

#4 : La sobriété heureuse contre le “toujours plus”

Face au "toujours plus" indéfini qui ruine la planète au profit d'une minorité, la sobriété est un choix conscient inspiré par la raison. Elle est un art et une éthique de vie, source de satisfaction et de bien-être profond. Elle représente un positionnement politique et un acte de résistance en faveur de la terre, du partage et de l'équité.

#5 : Une autre éducation pour apprendre en s'émerveillant

Nous souhaitons de toute notre raison et de tout notre cœur une éducation qui ne se fonde pas sur l'angoisse de l'échec mais sur l'enthousiasme d'apprendre. Qui abolisse le "chacun pour soi" pour exalter la puissance de la solidarité et de la complémentarité. Qui mette les talents de chacun au service de tous. Une éducation qui équilibre l'ouverture de l'esprit aux connaissances abstraites avec l'intelligence des mains et la créativité concrète. Qui relie l'enfant à la nature, à laquelle il doit et devra toujours sa survie, et qui l'éveille à la beauté, et à sa responsabilité à l'égard de la vie. Car tout cela est essentiel à l'élévation de sa conscience.

#6 : Incarner l'utopie

L'utopie n'est pas la chimère mais le "non-lieu" de tous les possibles. Face aux limites et aux impasses de notre modèle d'existence, elle est une pulsion de vie, capable de rendre possible ce que nous considérons comme impossible. C'est dans les utopies d'aujourd'hui que sont les solutions de demain. La première utopie est à incarner en nous-mêmes, car la mutation sociale ne se fera pas sans le changement des humains.

#7 : La terre et l'humanisme

Nous reconnaissons en la terre, bien commun de l'humanité, l'unique garante de notre vie et de notre survie. Nous nous engageons en conscience, sous l'inspiration d'un humanisme actif, à contribuer au respect de toute forme de vie et au bien-être et à l'accomplissement de tous les êtres humains. Enfin, nous considérons la beauté, la sobriété, l'équité, la gratitude, la compassion, la solidarité comme des valeurs indispensables à la construction d'un monde viable et vivable pour tous.

#8 : La logique du vivant comme base de raisonnement

Nous considérons que le modèle dominant actuel n'est pas aménageable et qu'un changement de paradigme est indispensable. Il est urgent de placer l'humain et la nature au cœur de nos préoccupations et de mettre tous nos moyens et compétences à leur service.

Crédit image : Patrick Lazic

Articles sur le même thème

Commentaires

Portrait de richard annick
"oasis en tous lieux" quelques mots qui résonnent en moi et qui prouvent que l'on peut créer sur des des lieux simples et sur des parcelles de petites mensurations un endroit où l'on se sent en harmonie avec la nature : balcon, terrasse, jardinet peuvent servir de base à la confection d'un lieu privilégié, havre de paix. Que d'espoir dans ces quelques mots ! MERCI
Portrait de Votre nom
Ecrivez votre commentaire
Portrait de Marie
Puissiez vous être entendu , compris et suivi ! Une enseignante
Portrait de Marie Claire leclercq
Si le plus grand nombre pouvait vivre de cette façon la planète peut être sauvé et chacun de nous serait bien plus heureux que cette course a l argent et surtout apprécié ce que l on a et être positif sur chaque personne rencontrée
Portrait de carmelita
Je ne crois pas en l'opposition du féminin contre le masculin, ni à la valorisation exclusive du féminin (ce qui est la mode aujourd'hui. le monde devient un énorme sein). Je crois, comme pour toute chose, à la valorisation de tous et à l'équilibre entre les "opposés". Si l'homme est violent et dominant, ce n'est pas parce qu'il est masculin, mais parce que comme la femme, il ne connait pas sa vraie valeur. Je suis femme, je suis déesse, je suis créatrice. Nul besoin de démonter un pneu de TIR pour sentir mon pouvoir. Il en est de même pour l'homme.
Portrait de Defontenelle
Avec les femmes soldates, l'humanité a beaucoup à perdre maintenant. Par chance qu'il existe des femmes et des hommes possédant une pensée aussi équilibrée.
Portrait de Defontenelle
Avec les femmes soldates, l'humanité a beaucoup à perdre maintenant. Par chance qu'il existe des femmes et des hommes possédant une pensée aussi équilibrée.
Portrait de mona
Tout à fait d'accord " Dommage que Pierre Rabhi entre dans cette nouvelle querelle" Une fois au pouvoir les femmes ne sont pas mieux que les hommes, je dirais même qu'elles sont pires. Les Hommes et les Femmes sont complémentaires et si les relations H/F se sont plûtot dégradées il faut plutôt chercher les causes dans le fonctionnement de notre société qui au contraire dévirilise les hommes et met en compétition les Hommes et les Femmes, au lieu que chaque genre soit heureux d'apporter à l'autre, heureux d'être different et complémentaire.
Portrait de carl roque
Bravo, il est hélas commun de nos jour de parer la femme de toutes les qualités et l'homme n'est considéré que comme un tyran violent. Il faut arrêter de propager cette croyance stupide qui ne résiste pas à l'examen des faits et entretien une guerre sexiste catastrophique pour les humains et les enfants en particulier. Les enfants n'ont plus de modèle masculin positif ni dans les médias ni dans l'enseignement, et pour beaucoup pas plus dans leur famille.
Portrait de clérin peretti
Quel bonheur aurions nous , ce choix de vie que nous propose Pierre Rabhi ; décider d être heureux tout simplement et naturellement dans la quiétude, la paix pour une harmonie du bien vivre ensemble . Merci à ce grand monsieur humble sincère et généreux
Portrait de clérin peretti
Quel bonheur aurions nous , ce choix de vie que nous propose Pierre Rabhi ; décider d être heureux tout simplement et naturellement dans la quiétude, la paix pour une harmonie du bien vivre ensemble . Merci à ce grand monsieur humble sincère et généreux
Portrait de benoit l
Magnifique en tous sens ,dommage que tout cela va disparaitre à terme avec le TTIP ( que nos "très chers "députés européens vont probablement voter sans que l'on puisse intervenir ) et les géants de d’agro-alimentaires qui nous pulvérise depuis des années (à laide des compagnies aériennes low -cost et d'autres qui font voler des avions vides ou presque et à 15 euros le billets "ils se f***tent pas de nos gu***les") avec de l'aluminium, baryum et autres afin de rendre nos sols hyper alcalin et empoisonner nos eaux....Faut dire que Monsanto à déposer une série de brevets pour plantes poussant justement sur des terres hyper-alcaline..... Dixit : ils pleureront après nos semences.....Faudra faire tout pousser sous serres et filtrer l'eau au mieux pour manger véritablement "BIO" et vivre sous dômes pour rester sain ...... Hélas encore beaucoup de peines mais gardons bon espoirs Lumière à tous.
Portrait de evelyne doerr
Tout est dit ! Au final et au quotidien, c'est un mode de vie où l'on se sent bien, en respect avec la terre et nous-même. Petit à petit, changement après changement, chacun peut y arriver ! Comme le dit Pierre Rabhi, chacun sa part du colibri et cela fera un monde exceptionnel !
Portrait de Zimmer Jocelyne
j'aimerai y croire, et pourquoi pas il va falloir du temps en attendant rêvons de ce monde meilleur et faison en sorte de participer à cette renaissance .
Portrait de Françoise NIEL AUBIN.
ET bien il ne faut se contenter de parler au conditionnel mais bien au présent, c'est notre seule chance et NE PAS AVOIR PEUR. Nous sommes capables tous individuellement de vivre de façon bien plus propre pour notre conscience qu'être connement consommateurs.
Portrait de Afrique
On ne peut qu'être pour, mais comment y arriver,et combien de temps faudra-t-il, quand on voit ce qui se passe au Moyen Orient, dans les parties désertiques de l'Afrique, en Ukraine ? Comment vaincre pacifiquement ceux qui ne veulent que la guerre ? comment faire que les grandes sociétés occidentales cessent de rechercher le profit à tous prix, de délocaliser leurs entreprises tout en exploitant et et polluant les pays pauvres ? Comment limiter la natalité dans les populations pauvres, où les doctrines religieuses ont plus d'influence que la logique, interdisant la contraception ? Tant que ces problèmes, guerres et surpopulation, ne seront pas résolus, l'écologie ne sera perçue dans ces pays que comme une lubie de nantis. Et c'est un cercle vicieux : la pauvreté entraine les guerres, les guerres provoquent la pauvreté. Comment s'en sortir ? Comment les peuples favorisés peuvent-ils agir. Quelqu'un a-t-il la solution ?
Portrait de François Madic
Curieusement, J'ai indiqué mon nom pour l'article précédent et il parait sous le nom "Afrique (non vérifié). Étrange, n'est-il pas ????
Portrait de Jacqueline fautaire
tout est di par Pierre rabbi et par vous même,comment faire? Je n ai pas de solution mais chacun a son niveau essayons de ne pas rentrer dans ce système de consommation industriel
Portrait de henri
La pauvrete n'entraine pas la guerre.la soif de pouvoir e tde richesse oui!!!!
Portrait de henri
La pauvrete n'entraine pas la guerre.la soif de pouvoir e tde richesse oui!!!!
Portrait de henri
La pauvrete n'entraine pas la guerre.la soif de pouvoir e tde richesse oui!!!!
Portrait de Clichy
D'accord à 100% avec vous sauf que je ne vois pas la pauvreté, la surpopulation etc... éradiquées dans un avenir même lointain. Je crains que les excellentes suggestions de Rabhi ne soient finalement que du prêchiprêcha.
Portrait de Clichy
Le commentaire de Clichy était une réponse à Afrique ( Madic) du 11 fev
Portrait de Clichy
Le commentaire de Clichy était une réponse à Afrique ( Madic) du 11 fev
Portrait de legend
cela vaut mieux que le préchi précha des irréductibles empoisonneurs...
Portrait de Fabien LAFITTE
le prêchiprêcha se doit de servir un intérêt soit du prêcheur directement soit de celui par qui le prêcheur est employé, or là nous ne parlons que de suggestions intelligentes qui apportent juste une part ( sa part ) à l'édifice d'une société humaine meilleure pour l'homme lui même . On a surtout à faire à quelqu'un qui utilise légèrement plus des 5% de son cerveau et qui a dépassé le stade du bien être par l'avoir et est passé au stade du bien être par ËTRE ;Merci Pierre j'ai déjà juste compris l'utilité de faire ma part !
Portrait de Françoise NIEL AUBIN.
Oui MOI JE L'AI... ME SUIVRE. C'est par la connaissance que nous nous trouverons le chemin, mais pour a voir accès à la connaissance on doit se battre conte l'obscurantisme,(lié aux pratiques religieuses extrémistes) et pour la démocratie, pour que les enfants aillent à l'école, et que toutes les tranches de la populations, dans leur culture aient droit à la CULTURE, parce que c'est par la culture qu'on apprend aussi la tolérance. Et se battre pour la Démocratie, implique un positionnement politique sur le plan international. C'est pourquoi nous sommes en guerre contre l'Etat islamique et le Djihad. plus de détails sur mon blog "CULTURE FRANCOISE".
Portrait de Valarcher
Il suffit de rendre ce qui a été volé en premier ou au moins de le reconnaître collectivement ,ensuite d'arrêter de croire et de faire croire que les doctrines religieuses sont la causes des problèmes ,et enfin ne pas penser qu'il y a des peuples favorisés . L'autre question étant de définir la personne humaine ,de ce qui la compose et la construit et ou commence sa vie et ou elle se termine . Et si on parle de justice sociale, si les produits provenant des endroits de la planète ou les gens sont mal rémunérés ,n'ont pas d'accès à l'eau et à l'électricité ne faut il pas accepter en toute cohérence la diminution du pouvoir d'achat dans les pays consommateurs?
Portrait de Valarcher
Il suffit de rendre ce qui a été volé en premier ou au moins de le reconnaître collectivement ,ensuite d'arrêter de croire et de faire croire que les doctrines religieuses sont la causes des problèmes ,et enfin ne pas penser qu'il y a des peuples favorisés . L'autre question étant de définir la personne humaine ,de ce qui la compose et la construit et ou commence sa vie et ou elle se termine . Et si on parle de justice sociale, si les produits provenant des endroits de la planète ou les gens sont mal rémunérés ,n'ont pas d'accès à l'eau et à l'électricité ne faut il pas accepter en toute cohérence la diminution du pouvoir d'achat dans les pays consommateurs?
Portrait de Arlette
Je partage tout à fait votre analyse " Afrique". Les pays préoccupés soit par la guerre, soit par la quête de leur nourriture quotidienne sont loin des préoccupations écolo des nantis...Comment faire? Quelle solutions?
Portrait de mona
N'importe quoi ce sont les Bobos Nantis les pires pollueurs
Portrait de Arlette
Je partage tout à fait votre analyse " Afrique". Les pays préoccupés soit par la guerre, soit par la quête de leur nourriture quotidienne sont loin des préoccupations écolo des nantis...Comment faire? Quelle solutions?
Portrait de LaetitiaKava
"L’agroécologie, pour une agricole biologique et éthique". Qu'est ce que c'est une "agricole"?
Portrait de gabriel Giraud
L'agricole sans "culture" c'est comme la science sans pratique réelle. Plus assez d'agri-culteur qui se cultivent en cultivant la terre. La technique se doit d'être au service du vivant et pas le contraire.Vis et versa ou versa dans le vis...sans fin des productions pour "améliorer" les rendements, mais surtout celles qui entretiennent les dépendances et mènent à l'abrutissement des consciences. Comment expliquer que des gens s'émerveillent, ,après une seule génération parfois, de voir pousser naturellement des légumes dans un potager fraichement retrouvé. Bien-sûr il y a la magnificence de l'expression du vivant mais, tout autant, la déculturation et la fracture vis à vis d'une paysannerie qui nourrissait le monde depuis plusieurs millénaires. Oui si nous n'agissons pas culturellement nous participons à l'élaboration d'une société qui fractionne et qui sépare.Toutefois, il ne s'agit pas, en s’intéressant à l'histoire de humanité, de regarder derrière mais bien de faire des pas de côté pour déactiver résistances et culpabilités tout en gardant notre sensibilité. Et là nous devenons des "intouchables". Car c'est avec soi-même que nous rentrons en conversation et en raison. C'est en se reliant joyeusement, sans cynisme ni jugement, à ce qui défini les bases de notre humanité actuelle que nous portons un message d'espoir à travers nos actes et nos actions. Surtout ne pas vouloir changer le monde ou les autres mais donner individuellement et collectivement les moyens, à porté de mains, pour le rendre possible. Et là je vous parle de concrétisations de la conscience. J'exprime ma joie de me ressentir et d'être en cohérence avec ce que ma sensibilité m'évoque. ayant pleinement conscience que ce n'est qu'un temps donné et qu'en définitive j'ai compris que, même si j'ouvre la marche, ce sont des enfants qui sont devant...Enfants de la terre nourrissent hier, à deux mains pour cultiver la vie et en partager les sens... Et pour finir je dirais juste que ce ne sont pas l'émaux qui font le vase. Avant toute apposition culturelle, c'est le vide autour de deux mains, qui s'unissent et travaillent avec la terre, qui donneront, temporairement, une forme à l'indicible. A l'heure, sur tout, n'ayons pas peur de tourner autour du pot... ça finira par prendre forme :-)
Portrait de Aurélia Depernet
Bravo Gabriel, c est merveilleusement bien dit...et comme il est bon de lire des discours riches d' optimismes et d' espoirs. Gandhi disais pour changer le monde il faut se changer soi même....Nous y sommes, une prise de conscience collective ! Que du bonheur, merci Pierre Rabhi, merci à tous pour ces témoignages et continuons d' avancer ensemble.
Portrait de Aurélia Depernet
Bravo Gabriel, c est merveilleusement bien dit...et comme il est bon de lire des discours riches d' optimismes et d' espoirs. Gandhi disais pour changer le monde il faut se changer soi même....Nous y sommes, une prise de conscience collective ! Que du bonheur, merci Pierre Rabhi, merci à tous pour ces témoignages et continuons d' avancer ensemble.
Portrait de lebreton domlinique
j'y crois toujours,encore faut il que beaucoup de produits néfastes disparaissent et refaire la base de produits naturels mais ces grosses multi national qui ne cherchent que de faire des profits réfléchissent elles assez?A mon niveau j'essaie de faire de mon mieux mais je suis un peu intoxiquée par la mondialisation,espére un meilleur pour l'avenir...
Portrait de hamed
des millions de metre cube d eau pour extraire le gaz de schitz que cette eau on peut l utilise pour l agriculture
Portrait de Votre nom
Ecrivez votre commentaire
Portrait de malaury manon
J sui tt a fait d accord ns les hommes e femmes de cette planete on auraient du la proteger deja au une centaine d annee la planete s meurent...
Portrait de malaury manon
J sui tt a fait d accord ns les hommes e femmes de cette planete on auraient du la proteger deja au une centaine d annee la planete s meurent...
Portrait de X à y olondozabala
On peut protéger l orthographe aussi?
Portrait de Annick Bouttier
Avoir laissé pousser une vigne vierge sur le pignon de notre modeste maison a été le début d'une orgie "butinaire" pour des centaines d'abeilles l'été dernier. Leur apiculteur a dû en être satisfait. Peut-être, au hasard de nos achats de miel pour l'hiver, retrouverons-nous les sucs transformés de notre plant ? Cette initiative n'était au départ qu'une mini isolation de notre mur contre la grande chaleur d'été. De même dans notre jardin très modeste, nous appliquons les conseils qui nous gardent une terre riche de notre compost et de bestioles qui nous la labourent en tout sens. Un plaisir d'y passer deux heures tous les matins d'avril à novembre afin d'y cultiver les plantes qui conviennent dans notre région en fonction du climat. Nous essayons d'être le moins invasif possible en terme de chimie. Appliquons-nous d'abord les règles que nous voudrions voir respectées par les grands industriels, vérifions que nos agriculteurs et artisans locaux sont bienveillants quant à notre santé et à l'avenir de la nature exploitée. Nous souhaitons que des accords hommes/Terre soient signés et respectés pour notre survie.
Portrait de Annick Bouttier
Avoir laissé pousser une vigne vierge sur le pignon de notre modeste maison a été le début d'une orgie "butinaire" pour des centaines d'abeilles l'été dernier. Leur apiculteur a dû en être satisfait. Peut-être, au hasard de nos achats de miel pour l'hiver, retrouverons-nous les sucs transformés de notre plant ? Cette initiative n'était au départ qu'une mini isolation de notre mur contre la grande chaleur d'été. De même dans notre jardin très modeste, nous appliquons les conseils qui nous gardent une terre riche de notre compost et de bestioles qui nous la labourent en tout sens. Un plaisir d'y passer deux heures tous les matins d'avril à novembre afin d'y cultiver les plantes qui conviennent dans notre région en fonction du climat. Nous essayons d'être le moins invasif possible en terme de chimie. Appliquons-nous d'abord les règles que nous voudrions voir respectées par les grands industriels, vérifions que nos agriculteurs et artisans locaux sont bienveillants quant à notre santé et à l'avenir de la nature exploitée. Nous souhaitons que des accords hommes/Terre soient signés et respectés pour notre survie.
Portrait de camora
Ces banques qui dirigent le monde…Clearstream, un des parrains de ces ramifications, Junker : ex goldmansax, monsanto à la tete de l'Europe!!! Les gens de tout pays doivent se fédérer en puissance multinational, seul moyen de pouvoir les contrer. pour le moment leur préoccupation est de gagner du temps en désignant diverses affaires ou ennemis largements moins destructeurs que eux mêmes et d'amasser encore et encore leurs dieu ARGENT.
Portrait de sandrine catoire
Oui. Vivre en respirant. Et se souvenir que la société a été inventée par les humains, pour le bonheur des humains!
Portrait de IsAudrey
Le pdg d'Auchan, 3ème personne la plus riche de France... Personnellement je ne supporte plus les supermarchés qui se targuent de faire du fric sur le dos des producteurs qui ont le couteau sous la gorge pour ne pas couler leur boîte.
Portrait de IsAudrey
Le pdg d'Auchan, 3ème personne la plus riche de France... Personnellement je ne supporte plus les supermarchés qui se targuent de faire du fric sur le dos des producteurs qui ont le couteau sous la gorge pour ne pas couler leur boîte.
Portrait de Alain Moret
Je voudrais dire quelque-chose de plus simple. Cela résume tout. Dieu a dit: Respectez ce que j'ai créé. Cela veut dire toute sa création, nous, être humain compris. Que l'on croit ou non en Dieu n'est pas un problème, si seulement nous suivions ce principe: de respecter ce que la Nature a fait: Végétaux, animaux, humains et minéraux, l'air et l'eau. Nous ne pouvons plus polluer ainsi et dire que se sont les animaux, les fautifs. Nous ne pouvons plus faire des enfants à tout va et ne pas voir que nous avons détruits pour des milliers de générations futurs, les matières premières de notre Terre. Moi, je le vois. Les hommes d'affaires, les politiciens et les capitalistes libéraux sont des cons s'ils persistent à ne voir que leur égoïsme.
Portrait de lassana
pierre Rhabi devrait parler de l'initiative de "terre de liens ou liens de terre émission que j'ai vu hier sur la chaine 3 je ne connaissais pas cette formidable expérience déja concluante en espérant que cela dure

Réagir à cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré à postériori.