Focus sur un projet de crowdfunding : LORTIE, jardins solidaires et maraîchage biologique

Fruits et légumes sur un étal
LORTIE, jardins solidaires et maraîchage biologique
Par Marie Albessard publié le
3087 lectures

L'association LORTIE (LORraine Territoire d'Insertion par l'Economie), implantée à Malzeville (54) depuis 1997, a lancé une campagne de crowdfunding depuis deux semaines sur la plate-forme en ligne Ulule. Cette association, qui œuvre pour la réinsertion professionnelle par le biais du maraîchage biologique et de l'entretien d'espaces verts, espère réunir les 8100 euros nécessaires pour redynamiser son activité.

LORTIE (LORraine Territoire d'Insertion par l'Economie) est implantée en Lorraine, plus précisément à Malzeville, depuis 1997. Cette association aide à la réinsertion professionnelle et sociale de personnes en difficulté par le biais du maraîchage biologique et de l'entretien d'espaces verts. LORTIE appartient au réseau Cocagne, un réseau de jardins d'insertion professionnelle qui milite pour une agriculture biologique.

Il y a quinze jours, LORTIE a lancé une campagne de crowdfunding sur la plate-forme Ulule. Le but : récolter les 8.100 euros qui leur sont nécessaires pour acheter du matériel d'entretien : deux tondeuses et quatre débroussailleuses.

"Le matériel est indispensable pour continuer à travailler avec les collectivités"

Cette campagne porte sur le renouvellement du matériel indispensable à la pérennité des contrats avec les collectivités locales, comme l'explique Milène Gaxotte, en charge de la campagne de crowdfunding à LORTIE : « Les collectivités font appel à nous pour soutenir les valeurs que l'on défend. Mais pour que ces contrats se maintiennent, il faut que l'on ait le matériel pour travailler. Actuellement, celui-ci est vieillissant et sur le long terme cela va devenir indispensable d'en acheter du nouveau. Mais si nous attendons le dernier moment pour nous en préoccuper, nous n'aurons plus de machine viable et toujours pas les fonds pour les acheter ». Elle ajoute : « Nous manquons de subventions pour l'activité d'entretien des espaces verts car nous n’avons pas la même exclusivité que pour le maraichage biologique. Toutefois ce matériel est indispensable pour permettre aux salariés  de travailler sur les espaces verts des collectivités et pour conserver les marchés ».

L'association LORTIE mène en effet deux activités parallèles : d'une part le maraîchage biologique, qui permet la vente de leurs fruits et légumes via des paniers vendus à leurs 240 adhérents. D'autre part, l'entretien d'espaces verts de différentes collectivités, activité pour laquelle LORTIE a conclu l'an passé 25 CDDI (contrats à durée déterminée d'insertion) avec des personnes en réinsertion professionnelle.

1.270 euros collectés

Si l'activité de maraîchage biologique est soutenue financièrement par des subventions, la seconde ne l'est pas. L'association a donc décidé de se tourner vers le crowdfunding, encouragée par la réussite de projets similaires menés par d'autres structures du réseau Cocagne. Il reste encore 30 jours à LORTIE pour atteindre les 8.100 euros dont ils ont besoin.

Au 17 mai, 15% de la somme (soit 1.270 euros) a déjà été collectée. Les contreparties sont diverses : elles vont de la carte postale de remerciement à une invitation sur l'exploitation de LORTIE, en passant par un panier de fruits et légumes biologiques. « Il nous reste encore beaucoup de choses à faire : c'est une saison chargée en travail pour LORTIE et nous devons également organiser la journée portes ouvertes, pour remercier les donateurs » ajoute Milène Gaxotte.

Retrouvez la campagne de crowdfunding sur ulule.com
Vous pouvez suivre l'actualité de LORTIE sur Facebook, Twitter, Instagram.

Commentaires