L’aromathérapie au volant pour rouler éveillé

Par bioalaune publié le
536 lectures

L’air conditionné peut améliorer le confort de conduite en diffusant des arômes qui stimulent le cerveau.

D’ici à mars 2010, Nissan commercialisera à Tokyo un système d’air conditionné qui entend stimuler l’activité mentale du conducteur par l’aromathérapie. Le système Forest AC contrôlera de manière automatique la température, l’humidité et l’arôme de l’air dans l’habitacle, pour améliorer le confort de conduite.

Le fabricant automobile japonais a développé cette innovation après des études sur l’influence de l’environnement sur l’état physiologique et sur les sensations d’un individu. Exposés à certains parfums, par exemple à une senteur de bois et de feuilles, et à une ventilation imitant la brise naturelle, les cobayes se sont montrés plus alertes, plus concentrés et moins stressés.

Selon le magazine espagnol Muy interessante, Nissan a travaillé avec deux types d’arôme. Le premier est un mélange de bois kapur, de lavande et d’huiles végétales qui calme le conducteur tout en maintenant son attention. Le second contient les fragrances de certaines feuilles spécifiques qui chassent l’ennui et stimulent le cerveau du conducteur.

De plus un senseur maintient dans l’habitacle une humidité de 35 à 55%, ce qui permet d’éviter la sensation de sécheresse qui survient après un long trajet avec l’air conditionné. Mais l’idée de Nissan n’est pas tout à fait nouvelle: pour une trentaine de francs, des boutiques sur internet vendent des diffuseurs d’huiles essentielles qui se branchent sur l’allume-cigare.

20min.ch - par Giuseppe Melillo - TOKYO - Act. 09.09.09; 21:16 Pub. 09.09.09; 22:45

Commentaires