Échange musclé entre Aymeric Caron et Stéphane le Foll sur la souffrance animale

Stéphane Le Foll et Aymeric Caron sur le plateau de l'émission On n'est pas couché
Échange musclé entre Aymeric Caron et Stéphane le Foll sur la souffrance animale
Par Manon Laplace publié le
5681 lectures

C’est un habitué des passes d’armes musclées. Aymeric Caron, chroniqueur de l’Émission On n’est pas couché animée par Laurent Ruquier a pris à partie le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll sur la question de la souffrance animale dans les élevages.

Le journaliste et chroniqueur, végétarien convaincu et militant pour la cause animale a interpellé le ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement au sujet de l’élevage industriel, le bien-être animal, et la mollesse de la législation française en la matière “Les normes elles-mêmes font qu’il y a un problème animal [...] elles ne seront jamais suffisantes pour quiconque prend en compte la sensibilité de l’animal”, a martelé Aymeric Caron. “Il suffit d’aller visiter des élevages où des milliers de poules pondeuses sont concentrées [...] dont le bec a été coupé et qui finissent dans un état déplorable au bout d’un an. [...] D’aller voir un élevage de vaches laitières, où [les bêtes] finissent complètement épuisée au bout de cinq, six ans après avoir été inséminées à répétition.

Stéphane Le Foll a quant à lui réagi avec véhémence à l’accusation d’Aymeric Caron le taxant de je-m’en-foutisme, n'acceptant “aucune leçon” de la part du journaliste. Il a même revendiqué les progrès “énormes” en matière de bien-être animal et d’utilisation d’antibiotiques dans les exploitations hexagonales.

Pour clore le débat, le chroniqueur a appelé a ce qu’il considère comme la meilleure des réformes pour mettre fin à la souffrance animale et assurer des rendements agricoles capables de nourrir tout de monde : arrêter la production de viande, et miser sur le végétal.

Retrouvez l'intégralité de l'échange tendu entre Aymeric Caron et Stéphane Le Foll 

Commentaires