Les internautes se mobilisent pour sauver une vache de l'abattoir

Vache meuglant dans un pré
Les internautes se mobilisent pour sauver une vache de l'abattoir
Par Manon Laplace publié le
5091 lectures

Près de 18 000 personnes ont signé une pétition lancée samedi 6 juin pour sauver une génisse de l'abattoir. L'animal s'était enfui il y a une semaine pour échapper à la mort.

Sans doute qu’elle pensait être trop jeune pour finir en beefsteak.” Ainsi s’ouvre la pétition aux 17 800 internautes signataires qui ont décidé de venir en aide à Marguerite, une vache française destinée à l’abattoir. À l’origine de cette mobilisation, Jasmine Cerfontaine, jeune femme Belge militant pour la protection des animaux, qui s’est émue après avoir découvert sur les réseaux sociaux l’histoire de la génisse échappée de l’abattoir de Saint-Romain-de-Popey, Rhône-Alpes, la semaine dernière.

Mue par son instinct de survie, la vache se serait débattue et aurait fui les locaux de l’abattoir pour se réfugier dans une entreprise de charpente voisine, selon Lyonmag. Pour maîtriser la génisse, les autorités ont du recourir à cinq injections tranquillisantes, dont le contenu a offert un délai supplémentaire à l’animal. La vache dispose donc d’un sursis d’un mois, le temps que le produit se dissipe de son organisme.

C’est alors qu’intervient Jasmine Cerfontaine et sa pétition, devenue virale sur internet. Elle en appelle à Serge Voyant, représentant FN en Rhône-Alpes et président du Cercle national des amis des animaux. "Serge Voyant s'est rendu ce matin (mardi 9 juin) à la gendarmerie pour avoir des informations sur le propriétaire de Marguerite, confie Jasmine Cerfontaine à Bio à la Une, il a rendez-vous demain avec la directrice de l'abattoir [...] il serait intéressé pour prendre Marguerite en charge. [...] Il envisage de la renommer Vegan." 

Signez vous aussi la pétition pour sauver “la petite vache” de l’abattage.

Commentaires