Étude : manger trop gras affecte votre mémoire

Homme tenant un hamburger dans ses mains
Étude manger trop gras affecte votre mémoire
Par Caroline Perrichon publié le
2752 lectures

On savait qu’une alimentation trop grasse était néfaste pour notre santé. Une étude nous apprend aujourd’hui qu’elle nuit aussi à notre mémoire.

Selon une étude réalisée par l’Université de Californie et publiée dans la revue Plos One, la consommation d’aliments riches en graisses affecterait notre mémoire.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont demandé à 694 participants (uniquement des hommes) de mémoriser une centaine de mots inscrits sur des cartes. Les résultats ont été plutôt satisfaisants puisqu’ils ont montré qu’en moyenne les hommes de moins de 45 ans se rappelaient de 86 mots. Cependant, les chercheurs ont constaté que les résultats étaient nettement plus bas chez les participants ayant une alimentation riche en graisses. Notamment chez les jeunes consommateurs de “junk food” qui ne se souvenaient que de 74 mots.

Les acides gras trans responsables

De tels résultats s’expliquent par la présence d’acides gras trans dans les plats servis dans les fast-foods. Ces derniers freinent la production d’Oméga 3, un acide gras essentiel qui assure le bon fonctionnement du cerveau ainsi que la mémorisation. De plus, les acides gras trans réduisent le flux sanguin, et gênent l’irrigation du cerveau.

Ces acides apparaissent dans tous les aliments ayant subi des procédés industriels visant à solidifier des matières grasses végétales. On les retrouve dans les biscuits, les barres chocolatés et autres viennoiseries.

Des acides gras nocifs pour la santé

Des travaux ont montré que les acides gras trans pouvaient être à l'origine de maladies cardio-vasculaires. Les États-Unis ont été les premiers à réagir, en choisissant de bannir toutes les huiles hydrogénées (riche en acide gras trans) des produits industriels alimentaires d’ici 2018. L’Union Européenne et la France n’ont quant à elles toujours pas légiférer dessus pour le moment.

Commentaires