L'alchémille, plante méconnue aux incroyables bienfaits

Infusion d'alchémille
L'alchémille, plante méconnue aux incroyables bienfaits
Par Caroline Perrichon publié le
13157 lectures

Populaire au Moyen Âge, l’alchémille fait aujourd’hui partie des plantes injustement oubliées. Elle regorge pourtant de bienfaits pour notre santé et mérite amplement son heure de gloire.

L’alchémille, ou pied-de-lion est une plante herbacée reconnaissable à ses larges feuilles arrondies et ses petits bouquets de fleurs jaune pâle. Originaire d’Europe, elle doit son surnom de “plante des alchimistes” à ses nombreuses propriétés médicinales.

L’alliée des femmes

L’alchémille est sans aucun doute une alliée de poids pour les femmes. Elle est réputée pour soulager les règles douloureuses et réguler le cycle menstruel. Elle protège les femmes enceintes en diminuant les risques de fausses couches et facilite leur accouchement. Enfin, grâce à ses propriétés astringentes qui favorisent le resserrement des tissus, elle donne du tonus à la peau et combat ainsi les vergetures et la cellulite.

Elle favorise la circulation sanguine

Riche en flavonoïdes, l’alchémille favorise la circulation sanguine et permet de lutter contre l’insuffisance veineuse responsable des jambes lourdes, des chevilles gonflées et des œdèmes.

Soigne les maladies gastro-intestinales

Ses propriétés astringentes, stomachiques (qui favorise la digestion) et spasmolytiques font de cette plante un traitement d’appoint contre les diarrhées légères, les gastrites, les entérites et les colites chroniques.

Cicatrise nos plaies

L’alchémille est particulièrement connue pour ses propriétés cicatrisantes. Elle est notamment très efficace pour soigner les maux de bouche: aphtes, gingivites et stomatites.

Contre-indications et effets secondaires indésirables

L’alchémille est déconseillée aux femmes qui prennent des contraceptifs oraux. Les patients à risque de thrombose ou de phlébite et ceux qui suivent des traitements anti-vitamines K doivent aussi éviter la consommation de cette plante.

Compte tenu de ses propriétés antidiarrhéiques, l’alchémille peut augmenter le risque de constipation.

Commentaires