100% de la population présente des traces de perturbateurs endocriniens dans l'organisme

Famille assise dans une salle d'attente
100% de la population présente des traces de perturbateurs endocriniens dans l'organisme
Par Manon Laplace publié le
7316 lectures

Tout le monde, sans exception, aurait des traces de perturbateurs endocriniens dans le corps. L'exposition à ces molécules peut être lourde de conséquences pour la santé.  

Les maladies et troubles imputables aux perturbateurs endocriniens coûteraient 157 milliards d’euros par an, nous apprend le journal Le Monde. Ces molécules qui perturbent le bon fonctionnement du système hormonal et qui pourraient être responsables de nombreux cancers hormono-dépendants se trouvent notamment dans certains pesticides, cosmétiques, emballages et matières plastiques. Parmi les différents types de perturbateurs endocriniens on rencense le bisphénol A qui, très décrié, a fait l'objet d'une série de mesures d'interdictions. Après avoir été banni des biberons, il était retiré des contenants alimentaires.

100% de la population est exposée aux perturbateurs endocriniens et en présente des traces dans l’organisme. Une exposition qui passe par l'alimentation, les voies respiratoires ou encore le contact cutané. Qui sont les catégories de population les plus exposées ? Et quelles sont les conséquences sur la santé ? Stéphane Foucart, journaliste au Monde fait le point sur ces molécules qui représentent un problème de santé publique majeur


« 100% de la population a des traces... par lemondefr

Commentaires