Jardinage : les règles d'or pour arroser sans gaspiller

Bac potager et arrosoir en métal
Jardinage : les règles d'or pour arroser sans gaspiller
Par Manon Laplace publié le
5366 lectures

Cultiver ses propres fruits et légumes en bio, c’est bien. Le faire en étant attentif à ne gaspiller aucune ressource, c’est mieux. L’arrosage est une science exacte. Tant pour la planète que pour la santé de ses cultures, mieux vaut avoir en tête quelques principes de base. Dans son ouvrage Les 101 règles d’or de la green attitude, Julie Niel-Villemin, journaliste et auteure, nous livre ses précieux conseils pour arroser sans gâcher.

« Un binage vaut deux arrosages », ce conseil précieux se transmet de génération en génération. Tout comme le fait qu’il vaut mieux arroser le soir en été, plutôt au pied de la plante que sur les feuilles, et en priorité les jeunes plantations.

Bien arroser, c’est un savoir-faire qui permet aussi de préserver cette ressource naturelle qu’est l’eau, d’autant plus si elle n’est pas issue de la récupération des eaux de pluie.

Or, moyennant un investissement limité, une cuve extérieure non enterrée, simplement reliée à une gouttière de la maison, est une source d’approvisionnement en eau économique. Dans ce cas, n’oubliez pas de poser un filtre pour stopper les feuilles et autres détritus qui pourraient tomber de la gouttière et stagner dans la cuve. Il existe une alternative plus durable : la cuve enterrée (installée par un professionnel), adaptée à un usage extérieur et intérieur (lave-linge, toilettes). Le plus simple reste une fois encore la débrouille et la récupération avec des contenants type tonneaux disposés dans le jardin non loin des plantations les plus gourmandes en eau.

Après avoir étudié les besoins spécifiques des végétaux que vous voulez cultiver, vous prendrez soin de planter chacun dans un espace adapté : des plantes « sobres » pour les terrains sableux à secs et des végétaux qui aiment l’humidité là où l’eau ne manque pas. À noter une fois encore que le paillage est indispensable à un jardin qui se voudrait économe en eau.

 

Texte extrait du livre Les 101 règles d’or de la Green attitude, de Julie Niel-Villemin aux éditions Larousse Poche. L'ouvrage propose des éco-gestes simples, des actions concrètes à réaliser à la maison, pour ses enfants, en faisant ses courses, en conduisant, en travaillant, en jardinant… pour faire progresser sa conscience verte dans sa vie quotidienne.

Éditions : Larousse Poche

Prix conseillé : 6,90€

Commentaires