Comment choisir un miel savoureux et bon pour la santé ?

Verre de miel
Comment choisir un miel savoureux et bon pour la santé
Par Caroline Perrichon publié le
23052 lectures

L’automne arrive à grand pas. Les jours se font plus froids et les maux de gorge pointent déjà leurs nez. Quoi de mieux qu’une bonne cuillère de miel pour affronter ces jours frisquets. Voici quelques conseils pour bien choisir votre miel.

Les miels et leurs différentes vertus

Miel d’oranger, de tilleuls, d’acacias... les variétés de miels sont nombreuses et nous fournissent une palette de saveurs. Si tous les miels ont des propriétés similaires : antimicrobiennes, diurétiques et béchiques (qui apaise la toux, ndlr), ils ont toutefois leurs propres vertus curatives.

Parmi les miels les plus consommés, on retrouve le miel d’oranger, qui permet de lutter contre l’anxiété et les migraines. Les miels de thym et de manuka connus pour leurs propriétés cicatrisantes. Le miel d’acacias réputé pour ses vertus relaxantes et digestives. Le miel de châtaignier est quant à lui riche en oligo-éléments. Il est efficace pour lutter contre la fatigue et les problèmes de circulation sanguine.

Les teintes du miel varient en fonction de la plante butinée. Les tournesols donnent un miel jaune, les tilleuls donnent un miel couleur ivoire, le miel de sapin est de couleur foncé. Ce miel foncé renferme davantage d’antioxydants et sa saveur est plus prononcé.

Regarder attentivement l’étiquette

Pour profiter de tous les bénéfices santé du miel, il est vivement conseillé de prendre des miels produits en France. Les pays anglo-saxon ont l’habitude de chauffer le miel à plus de 60°C. Une pasteurisation qui a des conséquences sur le goût mais aussi sur les propriétés curatives du miel puisque les vitamines et les enzymes sont dénaturés.

Évitez les produits qui contiennent la mention “Mélange de miels UE et hors UE”, ils peuvent contenir des miels provenant de différents pays qui ne respectent pas forcément les normes européennes. Privilégiez plutôt les miels qui ont la mention “récolté et mis en pot par l’apiculteur”.

Privilégier le bio et les circuits courts

Pour un miel savoureux et riche en nutriments, la meilleure solution reste de se fournir chez un apiculteur. Non seulement vous serez sûr de la provenance du miel mais vous pourrez aussi questionner directement l’apiculteur sur les conditions de production (récolte, taux d’humidité…) de son produit.

Si vous ne pouvez pas consommer local, le miel bio reste la solution la plus simple. Pour obtenir le label AB, les marques doivent répondre à des conditions exigeantes. Les ruches doivent être positionnées loin de toutes cultures faisant usage de pesticides et les techniques apicoles ne doivent pas utiliser de cire chimique.

La rédaction vous conseille quelques miels bio :

Commentaires