Médailles et récompenses : comprendre les différentes distinctions présentes sur nos produits

5 distinctions populaires présentes sur nos produits
Médailles et récompenses comprendre les différentes distinctions présentes sur nos produits
Par Caroline Perrichon publié le
5270 lectures

"Reconnu saveur de l’année", "Médaille d’or", les distinctions fleurissent sur nos emballages. Gage de qualité pour certains, argument marketing pour d’autres. Bio à la une vous aide à y voir plus clair sur ces logos.

La pratique n’est pas nouvelle, chaque année de nouveaux produits sont estampillés "Produit de l’année", "Saveur de l’année" ou encore "Meilleurs Produits Bio". ll est important de préciser que les distinctions présentes sur nos emballages ne sont pas des labels, ils ne sont en rien officiels et ne répondent pas à des cahiers des charges strictes comme le label AB ou l'appellation AOC.

Mais alors comment ces distinctions sont-elles attribuées et sont-elles vraiment un gage de qualité ?

"Élu produit de l’année"

La distinction "Élu produit de l’année" est attribuée aux marques vendues en grande distribution et concerne majoritairement les produits conventionnels. Pour obtenir cette distinction, les marques doivent tout d’abord envoyer leurs produits à un jury composé d’industriels et d’experts en marketing. Une fois sélectionnés, les marques  s’acquittent de 4000 € de frais de participation pour faire concourir leurs produits. Un panel de 10 000 consommateurs est ensuite invité à répondre à un questionnaire en ligne. Les consommateurs jugent le produit à partir d’un "catalogue" en fonction de son apparence (emballage) et de sa valeur d’usage. Aucun test de qualité n’est effectué et le consommateur peut très bien noter un produit qu’il n’a jamais utilisé. Enfin, les gagnants de la distinction doivent verser 18 000 € pour exploiter le logo "Élu produit de l’année" pendant un an sur leurs produits. Cette mention est avant tout un argument marketing et elle ne s’en cache pas puisqu’elle indique très clairement sur son logo "Grand prix marketing".

"Meilleur produit bio"

La distinction "Meilleur produit bio" est récente. Créée en 2011 par Bio à la une, cette récompense est attribuée pour chaque produit par 100 consommateurs triés sur le volet. Ces consommateurs sélectionnent au maximum 10 produits à tester chez eux, en condition réelle d’utilisation. Ils sont invités à les noter sur le site internet selon différents critères : saveurs, textures, emballage, odeur.  Contrairement aux autres distinctions, la mention "Meilleur produit bio" n’est attribuée qu’aux marques qui commercialisent leurs produits en magasins bio.

Le concours ne propose que 100 produits en tout, la représentativité ne peut donc pas être maximale. Une concurrence est tout de même effectuée entre divers produits de même catégorie (pâte à tartiner, crèmes hydratantes). Lorsque le testeur teste un produit, il doit obligatoirement tester son concurrent s’il y en a un.

Concernant les frais de participation, l’accès au concours est gratuit pour trois jeunes entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 100.000 €, les entreprises au chiffre d’affaires inférieur à 300 000 € doivent s’acquitter de 1.300 €, et enfin, les entreprises qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros doivent payer 2.600 € de frais de participation. Les marques qui remportent le fameux sésame peuvent utiliser le logo gratuitement sur l’ensemble de leur support de communication.

"Reconnu saveur de l’année"

Tout comme la distinction "Élu produit de l’année", ce logo est attribué aux marques disponibles en grande distribution et majoritairement aux produits conventionnels. Chaque année, la distinction "Reconnu saveur de l’année" est attribuée à environ 160 produits. Un jury de consommateur déguste et note les produits dans un "laboratoire d’évaluation sensorielle". Le goût et la texture sont les principaux critères à évaluer.

Il n’y a pas d’exigence particulière concernant la représentativité des familles de produits ainsi un produit peut obtenir la distinction face à seulement un ou deux concurrents. Pour concourir les marques doivent s’acquitter d’environ 2.000 € de frais de participation et si elles gagnent, ces dernières payent environ 12 000 € pour exploiter le logo pendant un an.

Les médailles de vins

Médaille d’or, de bronze ou d’argent, les médailles sont devenues presque incontournables pour le marché du vin. Des dizaines de concours sont organisés chaque année pour décerner les meilleurs vins. Pour y participer, le producteur doit s’acquitter de frais de participation allant de 40 à 200 € par échantillon soumis.

Le Ministère de l’Agriculture organise tous les ans le "Concours Agricole" et décerne ses médailles. Les experts du concours jugent avant tout les qualités gustatives du vin. Bien que prestigieux, le concours n’opère pas une réelle représentativité puisque dans certaines catégories, un seul produit peut se retrouver en compétition et remporter la médaille d’or.

La mention "Slow Cosmétique"

Les bénévoles de l’association Slow Cosmétique récompense les marques qui proposent des produits écologiques respectueux de l’environnement, 100% naturels, sans matières synthétiques et sans composés polémiques (perturbateurs endocriniens, silicones).

Les membres de l’association examinent la composition des produits (ingrédients), l’emballage mais aussi la publicité. Si la marque de cosmétique répond à la majorité des critères, elle reçoit la mention "Slow Cosmétique" accompagnée d’une, deux ou trois étoiles. Le nombre d’étoiles varie selon l’engagement de la marque. Tout au long de l’année, les marques ont l’opportunité de proposer leurs produits à l’Association pour obtenir la fameuse mention. Elles peuvent exploiter le logo sur leurs produits à condition de verser un don à l’Association pour soutenir ses actions.


Étude des différentes distinctions de produits (JT 20H France 2)

Commentaires