Passez aux anti-rides naturels !

Par bioalaune publié le
446 lectures

 

Les grands noms de la cosmétique classique rivalisent d’imagination et de technologie pour nous proposer des actifs anti-âge toujours plus innovants, toujours plus pointus, toujours plus… chimiques. Passez plutôt aux soins anti-rides bio, et notamment les huiles végétales et les huiles essentielles, qui nous offrent des solutions naturelles pour prévenir et atténuer les rides.

 

Les huiles végétales anti-rides : rose musquée, bourrache, figue de Barbarie…

Pour conserver sa souplesse et se régénérer, la peau a besoin d’acides gras essentiels, notamment d’acide gamma-linolénique et d’acide arachidonique, tous deux de la famille des oméga 6. Ces acides gras permettent la synthèse de phospholipides, indispensables à la bonne cohésion des membranes cellulaires. Il existe deux façons de les apporter à l’épiderme : par l’alimentation, bien sûr, mais aussi en usage externe. Parmi les huiles adaptées aux soins de la peau, certaines ont des propriétés anti-âge spécifiques :

- L’huile de rose musquée (Rosa rubiginosa) : régénérante et adoucissante, elle est à mélanger à une autre huile végétale ;

- L’huile de figue de barbarie (Opuntia ficus indica) : fruitée et restructurante, elle est extraite des graines contenues dans les fruits d’un cactus. Elle est précieuse car les graines ne renferment que 5% d’huile ;

- L’huile de bourrache (Borago officinalis) et l’huile d’onagre (Oenothera biennis) : elles sont les alliées de la beauté de la peau, et sont connues pour leur action préventive à l’égard des rides. Elles s’achètent généralement en capsules (à percer avec une aiguille pour une application cutanée), car elles sont riches en acide gamma-linolénique très sensible à l’oxydation causée par l’oxygène de l’air ;

- L’huile de jojoba (Simmondsia chinensis) : antivieillissement et assouplissante, c’est un ingrédient phare des produits cosmétiques anti-âge ;

- L’huile d’argan (Argania spinosa) : traditionnellement utilisée par les femmes au Maroc pour préserver la jeunesse de la peau, elle maintient l’élasticité de l’épiderme et le protège du vieillissement prématuré. 

Les huiles essentielles pour combattre les signes du temps

Certaines huiles essentielles sont utilisées dans des soins anti-âge, à titre de principes actifs naturels. Il est également possible de préparer des sérums anti-rides à base d’huile végétale additionnée de quelques gouttes d’huiles essentielles : palmarosa (odeur florale délicate), géranium rosat (parfum sucré et entêtant), bois de rose (puissante odeur de rose), ciste ladanifère (arômes chauds et fruités), citron (fragrances fraîches et toniques), petit grain bigaradier (envoûtant), niaouli (parfum puissant), myrte (odeur chaude et marquée), ou encore rose (délicate et florale).

Ce sérum fait maison est à utiliser 2 à 3 fois par semaine, de préférence le soir, à la place de votre soin habituel. Appliquez quelques gouttes sur le visage, le cou et le décolleté, et faites pénétrer par un massage doux.

Précautions d’emploi : certaines de ces huiles essentielles sont photo-sensibilisantes (notamment le petit grain bigaradier), ne pas s’exposer au soleil après l’application. Par ailleurs, pour prévenir les risques d’allergies, effectuez au préalable un test de sensibilité dans le pli du coude.

Les antioxydants naturels

Côté prévention des rides, jouez la carte des antioxydants naturels. Ils ont en effet la capacité de neutraliser les radicaux libres, qui sont responsables du vieillissement précoce. Ces radicaux libres sont produits en réaction à la pollution, au stress, mais aussi à l’alimentation.

Certains aliments sont naturellement riches en anti-oxydants : vitamine E (l’huile de germe de blé en est particulièrement riche), béta-carotène (un précurseur de la vitamine A que l’on trouve, entre autres, dans les carottes fraîches, et dans le macérât huileux de carotte en cosmétique), flavonoïdes (présents dans le thé vert, le cacao, le jus de raisin…) ou encore vitamine C (présente dans de nombreux fruits et légumes, en particulier le kiwi et l’acérola). Ces antioxydants peuvent être utilisés comme principes actifs dans des crèmes de soin ou des masques de beauté, mais il est de loin préférable de les mettre dans son assiette.

L’évitement du tabac et de l’alcool, une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes frais, ainsi qu’une bonne hydratation de l’organisme grâce à la consommation d’eau peu minéralisée ou de tisanes non sucrées sont aussi les clés d’une peau en bonne santé !
 

orserie.fr - Camomille - mardi 3 novembre 2009

 

Commentaires