Pour vivre autonome, ce couple a construit sa propre île écologique

L'île de Catherine et Wayne à la crique de la liberté
Pour vivre autonome, ce couple a construit sa propre île écologique
Par Manon Laplace publié le
7920 lectures

Catherine et Wayne, artistes canadiens, vivent autonomes en énergie et en nourriture depuis 1992. Ils ont eux-même conçu leur île écologique et autosuffisante.

Depuis vingt-trois ans, Catherine King et Wayne Adams vivent en parfaite autosuffisance sur l’île écologique qu’ils se sont construit, rapporte le site d’information France 24. Au coeur de la très évocatrice crique de la liberté (Freedom Cove), en Colombie britannique, au Canada, ce couple d’artiste est autonome en énergie et nourriture sur son habitat flottant.

Catherine et Wayne, tous deux artistes et amoureux de la nature, ont décidé dans les années 90 de vivre en harmonie l'environnement. Leur îlot de 2000 mètres carrés se décompose en douze plateformes. Chaque parcelle est dédiée à une activité propre et fonctionne de manière écologique. Le studio dans lequel ils vivent est alimenté par des panneaux solaires. Coins potagers et jardins couverts assurent leur autonomie alimentaire et sont cultivés selon la saisonnalité. 

Pour limiter autant que possible leur impact sur l'environnement, Catherine et Wayne ont conçu leur île en matériaux recyclés récupérés dans les entreprises alentours.

Économe en énergie, le couple vit avec le moins de biens matériels possible. Ils n’ont pas de réfrigérateur ce qui ne les empêche pourtant pas de consommer des produits ultra frais : fruits et légumes du jardin, poissons et crabes de la crique. Le couple ne fait que deux trajets en ville par mois, afin de compléter un peu leur garde manger quand cela est nécessaire. L’eau potable aussi est puisée à minima dans une démarche écologique et provient d’une cascade environnante. Pour arroser le jardin, deux bassins de récupération d’eau de pluie ont été aménagés.

Quand ils se sont installés, Catherine et Wayne n’ont eu qu’à payer des charges à la municipalité. Ce qui a facilité leur démarche. Malheureusement pour ceux que leur train de vie pourrait inspirer, les autorités n’autorisent désormais plus à construire ce genre d’habitat flottant. Ce qui rend le leur d’autant plus unique.

Chargement...

Commentaires