Baisse des ventes d’OGM et de Roundup : Monsanto va supprimer 2.600 emplois

Logo de Monsanto dans un champ en couché de soleil
Baisse des ventes : Monsanto va supprimer 2.600 emplois
Par Mathieu Doutreligne publié le
7857 lectures

Suite à des chiffres en baisse, liés à des ventes en perte de vitesse, Monsanto a annoncé qu’il allait supprimer 2.600 emplois dans les 2 ans à venir. C’est principalement les services marketing et commercial qui seront les plus touchés.

Suite à des chiffres en baisse liés à des ventes en perte de vitesse, Monsanto a annoncé la suppression de 2.600 emplois dans les 2 ans à venir (entre 18 et 24 mois). Cette baisse d’effectif correspond à une diminution de 13% de la masse salariale globale.

Cette restructuration a pour objectif d’économiser entre 275 et 300 millions de dollars. Sur les 20.000 employés du groupe Monsanto à travers le monde, c’est principalement les services marketing et commercial qui seront les plus touchés.

Des ventes de plus en plus difficiles

La firme américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles n’est pas au meilleur de sa forme. Sa principale source de revenus a toujours été la vente de semences transgéniques, or ces ventes ont reculé de 4.6% en 2014. Quant aux engrais et autres désherbants dont le Roundup fait partie, les ventes ont reculé de 7% sur la même année.

Côté bourse, l’entreprise a vu ses actions régresser de 26% depuis le début de l’année. Les bénéfices ont également reculé de 2.31 milliards de dollars (15.5%) lors de son dernier exercice fiscal.

Un contexte défavorable

Le vent tourne depuis les annonces de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur le glyphosage. En effet, en mars dernier, l’organisme international a classé le principe actif du Roundup comme “cancérogène probable”. L’annonce n’avait aucune conséquence directe, mais de nombreux gouvernements essaient désormais de réduire ou bannir ces pesticides néfastes aux hommes, aux abeilles et à l’ensemble de la biodiversité environnante.

D’une manière générale, Monsanto est rattrapé par les enjeux environnementaux qui prennent de plus en plus de place dans le début public. C’est notamment le cas en France avec la présence prochaine de la COP21 à Paris, qui pousse de plus en plus de personnes à s’interroger sur l’impact de l’homme sur le climat.

Source :  dispatchtimes.com

Chargement...

Commentaires