5 aliments à recycler pour nourrir les plantes

Des coquilles d'oeuf concassées pour nourrir les plantes
5 aliments à recycler pour nourrir les plantes
Par Manon Laplace publié le
26113 lectures

La cuisine est un véritable trésor pour les plantes en pot ou le jardin. Pour ceux qui ne seraient pas encore mis au compostage, Bio à la Une propose cinq aliments naturels à déposer au pied des plantes pour les nourrir.

Les composteurs poussent çà et là, en ville comme à la campagne. Signe que s’ancrent de nouveaux mécanismes de consommations plus attentifs au gaspillage et à l'accumulation des déchets. Faute de place, de temps et d’autre chose, certains d’entre nous n’ont pas le réflexe compostage. Sans passer par la case macération, on peut pourtant recycler nos aliments d’un geste simple. Petit tour de ces produits naturels que l’on peut verser, tels quels, à l’ombre de nos boutures.

Les feuilles de thé

Les feuilles de thés en vrac ou en sachet sont un précieux fertilisant pour la végétation. Offrez leur une seconde vie en les déposant au pied de vos plantes. Les feuilles continueront de diffuser leur nutriments et enrichiront durablement la terre en se décomposant.

Le marc de café

Les amateurs de petit noir peuvent eux aussi recycler leur boisson en engrais naturel. Très riche, le marc de café constitue un substrat de qualité pour les plantations. Encore humide, dispersez-en une petite quantité à même la terre, que le marc de café va charger en nutriments et assouplir.

Les coquilles d’oeufs

Les coquilles d’oeufs sont une source incroyable de minéraux, et notamment de calcium, magnésium ou potassium. Une richesse que l’on met au service de nos plantes. Émiettez finement la coquille et disposez les morceaux autour de la plante. Les éclats de coquilles d’oeuf chargeront durablement la terre en éléments nutritifs.

L’eau de cuisson non salée

Le recyclage en cuisine s’opère partout. L’eau de cuisson est un élément très intéressant pour alimenter les plantes vertes. Uniquement lorsqu’elles ne sont pas salées, les eaux des légumes ou des oeufs sont une source précieuse de vitamines et minéraux récupérés lors de la cuisson. Une fois refroidi, le bouillon se verse au pied des plantes. Même utilisation pour l’eau des pommes de terre, qui, encore chaude cette fois-ci, tue naturellement les mauvaises herbes. On veille donc à ne viser que les pousses indésirables.

Le vin rouge

La bouteille de vin rouge entamée n’a pas été terminée ? Mélangez la boisson à l’eau d’arrosage. Les oligo-éléments et antioxydants contenus dans le vin apporteront force et vitalité à la plante. L’astuce est également valable pour les fonds de bière.

Chargement...

Commentaires