Le « bio » poursuit inlassablement son ascension

Par bioalaune publié le
413 lectures

 

Le « bio » poursuit inlassablement son ascension


La crise na pas entamé la bonne santé des produits biologiques et naturels. Témoin les 25 % de progression des chiffres d'affaires des sociétés de production, des transformateurs et des distributeurs spécialisés sur ce créneau. Les filières les plus en verve ? Surtout l'alimentation et les cosmétiques, répond Bioconver-gence, l'association de coordination du bio en Rhône-Alpes.

Le secteur souffre moins que le reste parce que le bio correspond plus que jamais à une attente forte des consommateurs. Ils changent peu à peu d'attitude, font attention à leur santé, sont séduits par des aliments sans gluten par exemple et sont également sensibles aux problèmes d'environnement posés par les pesticides. Ils se remettent du coup à cuisiner avec des produits de base certifiés bio. » Pourtant, de plus en plus de plats préparés (soupes instantanées, plats traiteurs, galettes en tout genre sous vide) et de salades de quatrième gamme font leur apparition dans les magasins de détail et les rayons des grandes et moyennes surfaces des enseignes classiques. L'homo « sapiens biotanicus » n'en est pas moins parfois pressé ! Reste que les produits dont les ventes sont en plein essor demeurent les laitages, les œufs, les fruits et légumes et les farines à pain, très demandées. Parmi les nouveaux venus à la nourriture bio, les jeunes couples qui viennent d'avoir un enfant composent la majorité.
 

leprogres.fr - le 23.11.2009

 

Commentaires