12 photos montrant la nature qui reprend ses droits

Lieux abandonnés en montagne et en Ukraine
12 photos montrant la nature qui reprend ses droits
Par Camille Anger publié le
10553 lectures

“Chasser le naturel, il revient au galop!” La formule s’applique chez les humains comme les végétaux. Voici 10 illustrations de percées naturelles et atypiques dans le monde humanisé d’aujourd’hui.

 

"The Old Piano Tree" - Californie, USA

Cet arbre a poussé à travers un piano abandonné, démonstration d’un travail naturel de longue haleine.

 

Des arbres gagnent contre le béton à Hong Kong

 

Moulin abandonné - Sorrento, Italie

 

Ancienne ligne de la Petit Ceinture - Paris, France 

Ancienne ligne de chemin de fer à double voie, la Petite Ceinture fait le tour de Paris à proximité du boulevard périphérique actuel. Longue de 32 kilomètres, elle était exclusivement consacrée au trafic de marchandises à son origine, avant d'être ouverte à celui des voyageurs, puis fermée définitivement depuis le 23 juillet 1934.

 

Rampez dans la forêt

Des soldats américains, envoyés en Belgique, auraient laissé leur véhicule dans la forêt de Chatillon, au lendemain de la seconde guerre mondiale.

 

Vélo mangé par un arbre - Vashon Island, USA

 

Un village recouvert de sable - Namibie

Les traces de l’homme s’effacent au profit d’une nature généreuse. A-t-on jamais rêver de vivre dans un Paris plus nature ? Souvenez-vous, le réalisateur Cédric Klapisch avait réalisé un film avec la capitale recouverte de sable, dans “Peut-être”. L’équivalent existe en vrai, à Kolmanskop en Namibie, un village recouvert de sable. Les colons allemands ont bâti une ville nouvelle en 1908. Ils y ont exploité les diamant et ont déserté les lieux devenus une attraction touristique.

 

La verdure habille un hôpital - USA

Sur le continent américain, autour de New York, un hôpital est maintenant recouvert de verdure. A l’hôpital de North Brother Island, Etat de New York, on soignait la variole. Aujourd’hui, les oiseaux y ont trouvé refuge.

 

Cite de Tchernobyl - Ukraine

Bientôt 30 ans après la catatrophe nucléaire (1986), la nature a repris ses droits.

 

Des murs parés de lierre

L’exode rural a fait fuir les habitants d’un village de pêcheurs chinois. Une partie de ce hameau, dans l’archipel de Shengsi est recouvert de verdure.

 

La mer grogne du terrain

Quand la force des éléments rappellent à l’homme sa vulnérabilité, il rebrousse chemin. Comme ici, à Kyrovsky, ville portuaire abandonnée, à l’est du Kamchatka, en Russie. 

 

Quand une cité émerge de l’eau

Des villes disparaissent quand d’autres renaissent, enfin, presque. En Bretagne, un lac artificielle d’une longueur de 10 km a été vidangé en mars 2015. Il est remis à sec tous les 30 ans. Une occasion de retrouver des habitats ensevelis d'habitude par les eaux. Mais également, de découvrir sur quelques mois comment l’espace vidé d’eau retrouve vite sa verdure. (crédit Guerlédan asséché)

 

Temple abandonné - Mexique

Une forte baisse du niveau de la rivière de Grijalva, au Mexique, a offert une surprise de taille : celle de découvrir une église coloniale du 16ème siècle. Merci la sécheresse. Ainsi, on a retrouvé trace du Temple de Santiago. Les conquistadors espagnols l’ont érigé sans jamais avoir attiré sur ces lieux la population escomptée. 

 

Bâteau de 102 ans abandonné - Sydney, Australie

 

Trou de verdure

Dans les Caraïbes, un couple américain avait créé un hôtel sur l’île de Bequia. Incrustée dans une roche volcanique, cette maison a été construite sous une arche naturelle, pour une vie à la Robinson Crusoe. À la mort du propriétaire en 2001, l’affaire perd sa valeur et l’espace est maintenant voué à l’abandon. Un paradis perdu en vente. (crédit messynessychic)

Source : demilked.com

Commentaires