Le café est-il vraiment bon pour la santé ?

tasse de café crème
Le café est-il vraiment bon pour la santé ?
Par Camille Anger publié le
4775 lectures

Les effets du café sur la santé ont fait l’objet de nombreuses études. Parfois vanté pour ses bénéfices pour le système cardiovasculaire, parfois décrié pour ses effets délétères sur l'estomac le petit noir ne met pas tout le monde d'accord. Bio à la Une revient sur les conséquences santé de la consommation de café.

Selon les résultats d'une récente étude de la Havard T.H. Chan School of Health, école de médecine américaine, les consommateurs réguliers de café auraient moins de risque de mourir prématurément que les non-buveurs. Mais les études en la matière sont nombreuses (150 études menées rien qu'en 2012) et leurs résultats contradictoires.

Le café, qu’est-ce que c’est?

Le café est cultivé dans plus de 70 pays, surtout au Brésil et Colombie. Les trois quarts de la production concernent le café arabica; sa teneur de caféine varie de 0,8 à 1,3 %. Le café robusta dégage quant à lui une teneur en caféine supérieure, entre 2 et 2,5 %. Il est surtout cultivé en Afrique de l’Ouest.

Plusieurs composés bioactifs ressortent de la douzaine présente dans la café : le plus connu, la caféine, régule l’excitabilité cérébrale. Les polyphénols contenus dans la boisson jouent également un rôle important grâce à leurs vertus antioxydantes.

En quoi c’est bon pour la santé?

L’étude comparative de la Harvard Chan School of Healt  a été réalisée sur des cobayes buvant entre deux et cinq tasses de café par jour. Selon les résultats, le risque pour les consommateurs est moindre de mourir d’une maladie cardiovasculaire, de parkinson, du diabète voire par suicide. « Cette étude fournit la preuve qu'une consommation modérée de café peut avoir des bienfaits en matière de réduction des risques de mourir prématurément de diverses maladies », conclut l'étude.

Les bénéfices du café se révèlent donc bien réels pour les consommateurs réguliers. Si vous prenez deux à trois tasses de café par jour, soit 200 à 300 mg café, réjouissez-vous, le café a du bon ! Comptez pour un expresso environ 70 mg à 100 mg de café.

Dans le cas d'une consommation modérée, le café permet de réduire:

  • les inflammations
  • les risques de cancers digestifs,  en particulier, le cancer du colon
  • les cirrhoses du foie et les pertes de mémoire
  • les maladies de parkinson
  • les risques de dépression. La présence de dopamine agit comme un léger anti-dépresseur. Ici, on recommande quatre tasses de café par jour pour voir le risque de se sentir dépressif réduit à 20%.
  • les troubles de l’érection : un ou deux expresso au quotidien font chuter de 42% le risque de dysfonctionnement.

A noter sinon, les effets de la caféine durent six à huit heures et augmentent l’attention.

Y a-t-il une limite à ne pas dépasser?

Non filtré, le café augmente le cholestérol du fait des lipides présents dans ses grains. Ce diurétique favorise la production urinaire et peut, au-delà de trois tasses par jour, engendrer des troubles comme l’incontinence.

Si une consommation modérée de caféine est bonne pour la santé, les différentes études sur le sujet laissent penser qu'une consommation excessive pourrait multiplier les risques de maladies cardio-vasculaires et provoquer des brûlures d’estomac.

Méfiance donc à partir de cinq tasses par jour, pour les femmes en particulier, car la réussite d’une fécondation in vitro peut s’en trouver réduite de moitié. Quant aux personnes ménopausées, le café en dose excessive développe le risque d'ostéoporose. Il est également d’usage de limiter les femmes enceintes à une tasse de café par jour.

Le café peut également avoir un action stressante ou apaisante selon les personnes. Les réactions varient. Si le café augmente l’anxiété chez les uns, d’autres l’intègrent comme un calmant. Il s’agit avant tout de s’écouter soi.

La rédaction vous propose une sélection de café

Commentaires