Aérer sa maison, c’est vital !

Par bioalaune publié le
15726 lectures

Dans une maison écolo, bien ventiler est capital, même, et surtout, en hiver malgré les températures extérieures, on ouvre ses fenêtres. L’air a besoin d’être renouvelé. Découvrez pourquoi il est aussi important d’aérer votre maison et apprenez les bons gestes à adopter pour donner un nouveau souffle à votre habitat écolo.

Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur se pollue plus vite que l’air extérieur. Des réglementations thermiques de plus en plus strictes obligent les bâtiments à être de plus en plus étanches. Par conséquent, ils laissent moins d’air entrer à l’intérieur. Fumées de cigarette, émanations des produits d’entretien, les agents nocifs sont bel et bien présents dans votre intérieur sans que vous en rendiez forcément compte.

La solution, elle est toute simple : ventilez et laissez l’air frais entrer chez vous. Pour cela, équipez vos maisons de bons systèmes de ventilation et ouvrez vos fenêtres pendant une dizaine de minutes au moins une fois par jour même en plein hiver… On aère son intérieur le matin et on coupe son chauffage quelques minutes ou toute la journée si on va travailler. Avec moins de buée à l’intérieur, on diminue les risques de moisissures et on supprime les mauvaises odeurs.

On élimine au maximum les produits d’entretien et les aérosols chimiques de nos placards et on mise davantage sur des produits bio comme le vinaigre blanc pour astiquer la maison. Ainsi vous diminuerez les composés chimiques volatiles qui flotteront dans votre maison. Méfiez-vous également des peintures, riches en formaldéhydes, éther de glycol que vous avez utilisé pour vos intérieurs. On mise sur le naturel pour vos meubles et parquets massifs, revêtements sans colle…

On a la main verte avec des plantes vertes dépolluantes. Champignons, acétone et ammoniaque seront éliminés avec un Chlorophytum, particulièrement efficace contre les formaldéhydes, monoxydes de carbone, benzènes et trichloréthylènes d’une pièce enfumée. Pour supprimer les émanations des produits d’entretien, on opte pour du lierre ou l’orchidée papillon. Enfin, le yucca, le palmier à canne ou l'azalée ont l'avantage de pouvoir absorber l’ammoniac. La fougère et le palmier Areca ont l'avantage de pouvoir diminuer l'humidité et les moisissures de vos pièces. 2 à 3 plantes dans une pièce de 20 m2 suffisent. Cependant, évitez de mettre des plantes dans les chambres car elles absorberaient l’oxygène dont on a besoin.

On préfère alors les huiles essentielles. Elles suppriment les mauvaises odeurs, combattent les maladies ou facilitent la respiration des asthmatiques. On râpe de l’écorce de citron jaune ou d’orange. Et on y ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara. Autre astuce : l'huile de sapin de Sibérie, la menthe poivrée et l'eucalyptus renforcent nos défenses pour les voies respiratoires.

Vos maisons seront ainsi davantage ventilées et purifiées…

Par Christel Caulet et Mathieu Doutreligne

Commentaires