De la farine de déchets de fruits pour lutter contre le gaspillage et la faim dans le monde

pommes vertes et farine
De la farine de déchets de fruits pour lutter contre le gaspillage et la faim dans le monde
Par Camille Anger publié le
3029 lectures

Des étudiants suédois ont créé une poudre à partir de rebuts de fruits afin de réduire le gâchis et de lutter contre l'insécurité alimentaire.

De la farine à base de fruits destinés à la poubelle, c’est le nouveau produit créé par des étudiants de l’université de Lund, en Suède, dont le but est de réduire la faim dans le monde. Une campagne de financement participatif pour soutenir projet a été lancée, dans l’été 2015, afin d’aider au lancement de la FoPo, contraction de foodpowder (poudre de nourriture), cette farine issue de fruits.

Augmenter la durée de conservation des fruits

Selon une étude de France Nature Environnement de 2011, chaque français jette, en moyenne, 20 kg de déchets par an dont la moitié est constituée de fruits et légumes. Les cinq étudiants à l’origine du projet FoPo, formés au génie mécanique ou au design, agissent pour réduire la faim dans le monde par la lutte contre le gaspillage alimentaire. Et c’est avec cet objectif en tête qu’ils ont créé une poudre de pommes séchées. Plutôt que de jeter des fruits invendus ou invendables des commerces ou, comme le rapporte Slate, les sous-produits de pommes rejetées par les usines à jus, Fopo donne à ces aliments une seconde vie. Une fois séchés, les fruits ne présentent plus de risques de contamination bactérienne et se conservent jusqu’à deux ans, au lieu des deux semaines classiques. Ils sont ensuite transformés en poudre pour obtenir la farine.

À cuisiner ou à consommer telle quelle

Une fois réduits en farine, les déchets de fruits entrent dans la compositions de desserts, soupes sucrées ou smoothies. Cette farine se décline selon les saveurs pommes, bananes, mangue voire ananas et peut notamment servir à l’élaboration de glaces. Vous pourriez cuisiner des tartes plus que fruitées avec une pâte à tarte aux pommes et y ajouter tous les fruits de la saison.

Innovante, éthique et facile d’utilisation, cette farine de fruits préserve 30 % à 80 % de la qualité nutritive du produit, utilisable dans les deux ans après sa mise en sachet. Ce conditionnement pourrait permettre d’approvisionner des zones d’instabilité alimentaire touchées par les guerres ou les désastres naturels. Les créateurs du FoPo prévoient également de commercialiser le produit sur le circuit de distribution traditionnel et de le vendre à des industriels pour fabriquer des produits transformés. Enfin, ils envisagent de le proposer à un prix moindre auprès des ONG. 

Commentaires