Les 5 bienfaits du chou frisé ou kale

Un verre de jus de chou frisé et quelques branches à coté.
Les 5 bienfaits du chou frisé ou kale
Par Camille Anger publié le
15553 lectures

Le chou frisé ou « kale », adoré par les américains, est un légume et se présente sous forme de branches. Peu calorique, plein de fibres et de vitamines, on le classe parmi les crucifères brassicacées au même titre que les navets, colza ou cresson. Il se consomme cuit, après avoir été blanchi, ou cru. Sa richesse en micro-nutriments en fait un « super-aliment », voire un produit detox, capable de détrôner la place accordée aux épinards et brocolis.

1) Un légume généreux en vitamines

Les apports en vitamines fournit pas ce légume dépassent les doses recommandées. Pour 100 grammes de feuilles fraîches, vous obtiendrez :

  • 512% des besoins journaliers en vitamine A
  • 200% des apports recommandés en vitamine C.

À noter également, la présence la vitamine K dont l’intervention pour la coagulation du sang est essentielle ainsi que la formation des os.

2) Une grande richesse en fibres

Sa haute teneur en fibre en font un allié de la digestion. On trouve des fibres solubles, sous forme de gel au coeur du végétal qui se dispersent dans l’eau, et les fibres insolubles dans les légumes à feuilles qui aident les aliments à circuler entre les intestins et l’estomac. Tous deux favorisent le transit intestinal. Ces fibres font baisser le niveau de cholestérol et ralentissent le passage du glucose dans le sang. La consommation de cet aliment alcalin favorise un bon système cardio-vasculaire et procure un certain bien-être digestif.

3) Un anti-oxydant puissant

Le chou frisé renforce le système immunitaire car 40 flavonoïdes entre dans sa composition. Ces anti-oxydants régulent la production de radicaux libres dont le rôle est de nettoyer l’organisme des cellules mortes. Un des flavonoïdes, la quercétine, a pour propriété de protéger le système immunitaire, en plus d’améliorer l’absorption de la vitamine C.

4) Bon pour les yeux

Grâce à ses composants de luthéine, zéaxanthine et caroténoides, le chou frisé protège des infections contre la vue. La vitamine A maintient les muqueuses et la peau en bonne santé, en plus de participer à une bonne vision.

5) Du fer, du calcium pour la forme

On retrouve dans le chou frisé plus de fer que dans le boeuf, si on compare en terme de calorie. Le fer transporte l’oxygène dans l’organisme, favorise la croissance et le renouvellement des cellules.

La dose de calcium, dans un bol de soupe, est présente en quantité légèrement supérieure à celle d’un verre de lait. Son association avec le potassium et vitamine K participe au renforcement des os et des dents.

Crédit image : chocolateandzucchini

Commentaires