Accueil paysan se rebelle contre la crise

Par bioalaune publié le
442 lectures

  Jean-Pierre Perrier est le président de la fédération nationale Accueil paysan. : Ouest-France

Ses 800 adhérents militent pour un tourisme rural solidaire. Ils se retroussent les manches pour aider les plus modestes à partir en vacances.

Trois questions à...

Jean-Marie Perrier

Éleveur à Jarninges (Creuse), président de la Fédération nationale Accueil paysan, réunie, hier, à Nantes.

Accueil paysan, c'est quoi ?

C'est un réseau de 800 adhérents, agriculteurs et acteurs ruraux, implanté en France et dans 23 pays. L'association propose une offre de tourisme rural alternatif, fondée sur une agriculture paysanne respectueuse de l'environnement et solidaire pour permettre aux plus modestes de partir en vacances.

Pourquoi avoir choisi le thème de la solidarité ?

Chaque mois, on recense 50 000 chômeurs de plus. À cause de la crise, les Français ne sont plus que 45 % à partir en vacances, contre 55 % un an auparavant. Au sein de notre réseau, hors zone littorale, la fréquentation a baissé de 20 %. Notre mouvement, de sensibilité humaniste, veut porter un projet de société plus juste. Ces rencontres déboucheront sur la rédaction d'un manifeste pour un monde plus solidaire. Sur nos fermes, dans nos lieux d'accueil, nous le ressentons très fort : les gens ont besoin de contact humain. Nous voulons aussi aider les paysans des pays pauvres. Accueil paysan contribue à fédérer toutes les formes de tourisme solidaire en lutte contre le tourisme de masse qui pille la main-d'oeuvre et les ressources. Derrière les hôtels de luxe, c'est la misère.

Quelles initiatives concrètes pour un tourisme rural solidaire ?

Accueil paysan a signé un protocole avec le ministère de la Justice pour accueillir des mineurs placés sous protection judiciaire. On travaille avec l'association Vacances et familles pour accompagner les familles défavorisées qui partent en vacances pour la première fois. À la demande de la Caisse d'allocations familiales, on expérimente un accueil d'urgence pour jeunes adultes.
 

ouest-france.fr - Recueilli par Xavier BONNARDEL - vendredi 27 novembre 2009

 

Commentaires