Manger "trop" sain pourrait bien faire grossir

homme en surpoids tenant une assiette de crudités
Manger trop sain pourrait bien faire grossir
Par Manon Laplace publié le
5543 lectures

Les aliments bons pour la santé pourraient favoriser la surconsommation et l'obésité. C'est ce que révèle une récente étude américaine menée par des spécialistes de la psychologie du comportement alimentaire.

La salade composée plutôt que le hamburger-frites. En matière d’alimentation, tout le monde est amené, au moins de temps à autre, à faire le choix de la raison. Motivés par le désir de prendre soin de sa santé, mais aussi de surveiller son poids, nous privilégions les aliments considérés comme sains. Nous avons peut-être tout faux, suggère une étude américaine parue dans la revue américaine JACR sur les sciences comportementales alimentaires. Publiée par des chercheurs en psychologie alimentaire de l’université de Cornell, dans l’État de New York (États-Unis), l’étude indique que les aliments équilibrés pourraient nous exposer davantage à la prise de poids.

Manger sain ne comble pas la faim

Les fruits et légumes ne favorisent évidemment pas le surpoids. Et l’étude ne remet pas non plus en question les bienfaits nutritionnels des aliments bons pour la santé. C’est en matière de satiété et de frustration mentale que le bât blesse. En se tournant vers des produits sains pour se donner bonne conscience, il se pourrait que nos envies ne soient pas tout à fait satisfaites. La frustration engendrée nous pousserait alors à manger des quantités plus importantes pour combler notre sensation de faim.

Compenser en consommant plus

À l’issue de trois expériences parallèles menées sur des étudiants, les scientifiques en sont arrivés à une même conclusion : l’a priori selon lequel la nourriture équilibrée serait moins rassasiante que la malbouffe fausse notre sentiment de satiété et nous pousse à surconsommer.

Pour éviter de compenser l’aspect non-rassasiant par la quantité, les chercheurs conseillent d’insister sur la valeur nutritionnelle des aliments santé, afin de changer la perception générale qu’en ont les consommateurs.

Commentaires