Comment le cannabis peut vous rendre allergique aux fruits et légumes

feuilles et boulettes de cannabis
Comment le cannabis peut vous rendre allergique aux fruits et légumes
Par Manon Laplace publié le
4627 lectures

L'allergie au cannabis, ou chanvre indien, peut provoquer des allergies alimentaires. C'est ce que révèle une récente étude publiée par des allergologues français.

L’allergie aux drogues existe. Et on le sait peu. Le cannabis n’y échappe pas. Ce que l’on sait encore moins, c’est que le fait de développer une allergie à cette drogue douce peut induire des allergies à des produits alimentaires.

C’est ce que l’on appelle les allergies croisées : une réaction allergique à un élément donné peut en réalité dépendre d’une sensibilité à un autre élément. Les deux substances ayant une structure proche, même si elles sont différentes, la réaction à l’une entraîne une réaction à l’autre.

Dans le cas de l’allergie au cannabis, elle peut provoquer des manifestations allergiques à la consommation de végétaux. C’est ce que les médecins nomment le « syndrome cannabis - fruits/légumes ». Les allergies qui en découlent peuvent prendre la forme de réactions respiratoires ou cutanées : difficultés à respirer, asthme, démangeaisons, rougeurs, gonflement des paupières et peuvent aller jusqu’à l’anaphylaxie, réaction plus violente.

C’est en fait l’allergie à une LTP (famille d’allergènes alimentaires majeure résistante à la digestion et la chaleur) du chanvre indien (à ne pas confondre avec le chanvre alimentaire) qui conduit à la réaction à certaines LTP alimentaires. C’est ce dont souffrent cinq patients dont les cas sont présentés dans le numéro de décembre 2015 de la Revue française d’allergologie et publiés par des allergologues français. Ces patients, avant l’intoxication à la marijuana, consommaient sans incidence les aliments auxquels ils sont désormais allergiques. Certains ont développé des allergies au kiwi, à la pêche, la pomme, la cerise, la tomate, l’arachide, aux agrumes, à la noix ou la noisette. En consommant des épinards, du riz, du céleri ou de la pomme de terre, quatre d'entre eux ont présenté un œdème des lèvres et une irritation du palais.

Source : Sciences et avenir

Commentaires