Bio et local dans les cantines, la loi votée à l'unanimité

Page de la pétition montrant les 110.000 signatures
Bio et local dans les cantines, la loi votée à l'unanimité
Par Mathieu Doutreligne publié le
22270 lectures

C'est une victoire pour la filière biologique et pour la santé de tous. Suite à son passage hier devant l'Assemblée nationale, la loi introduisant le bio et le local dans les cantines scolaires a été adoptée à l'unanimité en première lecture.

En cinq jours seulement, vous avez été 110.000 à signer la pétition pour l'introduction d’aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique. Nous vous en parlions le 12 janvier dernier, cette initiative portée par la fondation Agir pour l'Environnement, avait pour but de soutenir la proposition de loi de Brigitte Allain visant à instaurer 40% de produits locaux dont 20% de produits biologiques.

La très forte mobilisation citoyenne a permis l'adoption de la proposition de loi en première lecture à l'Assemblée nationale. C'est une étape essentielle qui a été franchie avant son passage devant le Sénat et son adoption définitive d'ici quelques mois.

Accéder aux résultats du sondage IFOP et à la pétition en ligne

Voici le communiqué officiel de la fondation annonçant la victoire :

En quelques jours, Agir pour l'Environnement avec le soutien de 11 associations, a réussi à rassembler 110 000 citoyens dans le cadre de sa campagne « Manger bio et local dans les cantines, c’est possible ! ».

Tous ces citoyens ont interpellé les députés de leur département, leur demandant de voter la proposition d'une loi relative à l’introduction d’aliments issus de l’agriculture biologique et locaux en restauration collective publique présentée par la députée de Dordogne Brigitte ALLAIN.

Cette mobilisation massive et le sondage de l'institut IFOP commandé par notre association ont contribué à l'adoption en première lecture à l'unanimité hier soir de cette proposition de loi.

Nous nous réjouissons que les parlementaires aient entendu et pris en compte la mobilisation citoyenne au moment des votes.

Nous nous réjouissons de l'impact qu'aura cette loi, après adoption définitive, pour la santé des consommateurs, l'environnement, le climat et l'emploi.

Nous resterons malgré tout vigilants jusqu'à l'adoption définitive de cette loi dans le courant de l'année notamment lors de son passage au Sénat et nous ne manquerons pas d'initier une nouvelle campagne le cas échéant.

Commentaires