Le lait, un ami pour la vie ?

une vache dans un pré face à la caméra
faut_il_boire_du_lait
Par Elodie Sillaro publié le
11009 lectures

Le lait est-il indispensable ou mauvais pour la santé? L'émission "On n'est plus des pigeons" de France 4 a mené son enquête sur le lait de vache en interrogeant une panoplie de spécialistes dont Thierry Souccard, Henri Joyeux, Bernard Gaborit ou encore José Bové.

Un lait transformé

Le produit laitier le plus consommé est le lait de vache UHT* distribué en grandes surfaces. Issu de l’élevage industriel, il provient des vaches prim'holstein, une race qui donne le plus de lait. Il est ensuite mélangé à d’autres laits des fermes environnantes et stérilisés. Sa matière grasse est extraite puis remplacée pour donner un goût uniforme à tous les laits et obtenir une boisson “standardisée”.

“Le lait bio, c’est la base aujourd’hui”

“Quitte à boire et à acheter du lait, au moins s’assurer du mode production”. Pour José Bové, le lait bio est l’assurance aujourd’hui de n’avoir ni pesticides ni produits chimiques en raison du cahier des charges imposé. Bernard Gaborit, producteur de lait bio et exposant sur Bio à la Une, a misé sur une race de vache plus petite et moins productive, la jersiaise, mais reconnue pour son lait de qualité “au goût de sucre et de fleurs” selon Chloé, la journaliste du reportage.

3 produits laitiers par jour ?

Pour fournir le calcium nécessaire à l’organisme et lutter contre l’ostéoporose, la France recommande un apport de 1200mg/jour contre 500mg/jour pour l’OMS. Les 3 produits laitiers quotidiens recommandés ne semblent pas vraiment justifiés tandis qu’une étude démontre que les pays qui consomment le moins de lait ont le taux le plus bas d’ostéoporose. Il existe aussi d’autres alternatives aux produits laitiers comme le chou, les brocolis, les tofu ou les sardines.


Claire Barsacq et ses journalistes ont enquêté sur le lait de vache lors d’un reportage pour “On n’est plus des pigeons”

* UHT : Ultra-Haute Température

Commentaires